Index Silver Screens
Silver Screens - Le forum
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   ConnexionConnexion 

Le Kinopanorama - Volga, Loi et Tragédie (fin)- Chptre 10-2

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Silver Screens Index du Forum -> Salles - vos articles
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
LenKinap



Inscrit le: 17 Déc 2002
Messages: 636

MessagePosté le: Sam 27 Aoû 2005 12:53    Sujet du message: Le Kinopanorama - Volga, Loi et Tragédie (fin)- Chptre 10-2 Répondre en citant

'Volga-Volga " et La fin totale du Triple-Ecran (fin)



1 - Prélude technique.

Le 70mm balaye petit à petit les restes de tous les procédés triples. L'Empire Cinerama va passer son premier film simple bande en 70mm anamorphique (Un monde fou, fou, fou, fou !) à partir de décembre 1963, après l'installation de deux chronos DP-70 de chez Philips. Le Gaumont Palace terminera sa programmation de "La Conquête de l'Ouest" fin avril 1964 et le Kinopanorama a déjà sauté à une reprise le pas du 70mm avec "Les Années de Feu" en 1962. Pour ce qui est donc du Cinerama, Cinemiracle et Kinopanorama, les carottes semblent bien cuites ! Les studios de l'Ouest et de l'Est disent clairement que pour le grand spectacle, le choix sera le 70mm, anamorphique ou sphérique. Il offre certes une image de qualité inférieure aux systèmes triple-écran, un son de moindre qualité, mais il est beaucoup plus simple à utiliser à tous les stades de la vie d'un film. Du côté de la NIKFI, on se doit d'alimenter la douzaine de salles qui n'ont pas encore reçu le système 70mm (les projecteurs, principalement) et qui restent soit en 35mm ou en Kinopanorama. C'est le cas de Leningrad, de Kiev et d'autres. Alors voila ! On filme en 70mm et on divise ensuite la copie, par une convertisseuse optique, en trois bandes 35mm sur six perforations. Les américains, comme nous l'avons dit, feront de même pour certaines scènes de "La Conquête de l'Ouest". Le son est passé sur une quatrième bande, en +/- 9 pistes (le système soviétique possède le 12 kHz Perspecta sur la voie "6"), donc 9 pistes potentielles, dont 4 ambiances. Donc du "vrai-faux" Kinopanorama, presque comme à la grande époque. Seulement, la conversion n'est pas optiquement neutre et le grain apparaît sur les tirages. Un ancien du Kinopanorama de Kiev m'a dit que c'était d'une définition assez médiocre. Celles et ceux qui ont vu "La Conquête de l'Ouest" dans sa version Cinerama à l'Empire ou au Gaumont Palace peuvent témoigner que certaines scènes d'action manquaient de définition; l'extraction 70mm vers le triple-écran était passée par-là !. Les russes ont utilisé ce procédé jusqu'en 1964-début 65 pour alimenter les fameuses salles uniquement Kinopanorama. Quand elles furent équipées du 70mm, le système fut abandonné. Pour Kiev, ce changement eut lieu fin 1964, en prévision de "Guerre et Paix" avec des KP 30-V. Et Paris alors ?

Depuis 1962, le Kinopanorama parisien est franchement "multi-format", allant du 35 académique au 70 mm et au triple-écran. La logique voudrait que les films soviétiques tournés en Sovscope ou en Kinopanorama 70 passent en 70mm. Et bien non ou pas totalement! Après "Volga Volga", le programme suivant est "La loi de l'Antarctique" et son court "Les scooters sous-marins". JP Mauclaire reçoit une extraction en triple écran pour la première exploitation, en Mai 1963. Nous avons, pas très fraîche il est vrai, une copie à l'association. La question est de savoir pour quelles raisons ? Ce ne sont là que des hypothèses, mais les laboratoires soviétiques ont peut-être rencontré de gros problèmes avec le pistage (la diaphonie existait encore dans "Guerre et Paix" sur les voies DC et GC écran), de tirage (matériel ou technique, Kiev a utilisé longtemps une tireuse B&H, sans savoir comment elle est arrivée là !) ou de fourniture. Peut-être était-ce contractuel ou politique (les américains rencontraient un gros succès avec leur dernier film en Cinerama). Toujours est-il que le Kinopanorama de Paris a passé le programme "la Loi de l'Antarctique" en triple écran, précédé ou suivi d'une reprise de tous les films triples en Festival.


2 - Le programme "La Loi de l'Antarctique"

a - Les scooters sous-marins (Na Podvodnikh Skuterakh)

Il s'agit d'un court-métrage traitant de la vie sub-aquatique. Il ne présente pas plus d'intérêt que de belles vues sous-marines et est probablement un test de la première caméra légère soviétique. Tout comme "Etudes d'hiver" dans le programme "Volga Volga", il n'est pas annoncé dans la publicité.


Techniquement, le film est tourné ainsi:
    - Procédé couleur: SovColor 70 mm (matériel SVEMA),
    - Procédé Technique: Kinopanorama 70mm extrait en triple écran (ratio 2,77:1)
    - Durée: 30 minutes,
    - Studios: Studio Central de Films Documentaires (Moscou), département de MosFilm.
    - Producteur et réalisateur: A Lebedeva,
    - Directeur Photo : O Lebedev
    - Musique originale: Sofia Gubaidulina


b - La loi de l'Antarctique

C'est le film principal du programme. Nous n'avons que peu de renseignements sur ce film qui semble, selon la publicité, être un drame policier/d'aventure polaire. La recherche dans les archives de Gosfilmofond (les archives des films de l'ex-URSS) ne me retourne rien en compilant 1962-1963. Donc je ne peux vous donner que le sujet, le format de réalisation en 70mm, qu'il est en couleur et qu'une extraction triple écran existe en VF. Si un lecteur a plus d'informations, je suis preneur !




Le film seul et alternant avec "Volga Volga"

3 - Le lancement et la critique face à "La loi de l'Antarctique"
Peu de choses sont dites à propos de ce programme dans la presse, sinon France-Soir qui parle d'un programme dépaysant et d'une histoire haletante dans les vastes étendues du pôle sud. Il est donc projeté en triple écran, avec parfois des alternances avec "Volga Volga", ce jusqu'au 26 septembre 1963. A cette date, les films étaient encore lancés le jeudi, sort "La tragédie optimiste" (Optemestechyeskaya Tragyedeya), là encore tournée en 70mm noir et blanc et offerte au public parisien en triple-écran. C'est du moins ce que dit la publicité au départ et nous avons la copie, qui semble bel et bien avoir tourné, mais ne présente pas de signes d'usures énormes. Etrange ...


4 - "La Tragédie Optimiste"
Voici le lien IMDB pour ce film (comme convenu), qui a été primé à Cannes en 1963 (Prix de la meilleure évocation d'une épopée révolutionnaire). C'est un très beau film, d'après l'oeuvre de Vichneysey, présenté en VF doublée par Michel Vitold et Gabriel About. Il a été présenté à Cannes en 70mm et passe au Kinopanorma sur triple. Toujours aussi étrange ... En Mai 1964, il alterne avec une comédie musicale, tournée et passée en 70mm "Batmanova" (Batmanova -Krepstnoï aktrice)




Pavés publicitaires pour "La Tragédie Optimiste"

5 - "Batmanova - La chanteuse esclave"
C'est une jolie et légère comédie musicale, peu documentée et oubliée. Réalisée en 70mm Sovcolor en 1963 par les studios LenFim, avec la jolie actrice et chanteuse Tamara Semina. Elle est tirée d'une histoire réelle, le mariage de Nikolay Petrovich à l'actrice Praskov Kovalevoj.




Divers pavés pour "Batmanova" et "La Tragédie Optimiste"


Il est donc présenté "sur écran géant", comme tout film 70mm au Kinopanorama, "sur grand écran" signifiant du 35mm scope ou pano. Il alterne, les lundi, mardi et mercredi , avec "La tragédie Optimiste", présentée en triple écran !!! Ceci durera jusqu'au 6 mai 1964, date de la sortie "Les mois les plus longs" en 35mm et du film de ballets "La belle au bois dormant " en 70mm.



Photo d'époque de Tamara Semina


Malheureusement, ceci n'est vrai que sur le papier ! Les feuilles de semaines de la salle font état d'un départ de 9 personnes entre septembre 1963 et octobre 1963. Dans ces conditions, il devenait délicat de passer du triple-écran avec deux ou trois opérateurs. Le dossier de la tragédie optimiste est avec la mention "K70", qui signifie Kinopanorama 70mm pour octobre 1963. Alors ? Je vais vous donner mon avis, mais je pense que je suis dans le vrai. La salle a tourné en triple jusqu'au tout début de "La tragédie Optimiste", usant le contrat annuel de l'équipe technique "triple" jusqu'à fin septembre 1963. Autre indice, pour "La loi de l'Antarctique", une copie 70mm, même pas protégée, a été longtemps présente dans la cabine du Kinopanorama. De même pour les "Les scooters sous-marins", ce documentaire est annoncé dans un pavé de presse comme première partie de "La belle au bois dormant", film clairement tourné et passé en 70mm au Kinopanorama en 1964. On faisait donc venir une équipe "triple écran" pour le seul court-métrage et que faisait-elle après ? La vérité semble donc être que le Kinopanorama triple-écran a cessé ses activités en octobre 1963, remplacé par du 70mm ou du 35mm ensuite, sans que l'on change les pavés de presse ou que l'on ne dise pas la stricte vérité. Ma mémoire peut me trahir, mais je crois qu'il existe un pavé (officiel ou presse quotidienne/hebdo) où "La tragédie optimiste" est donnée "sur écran géant". La date du 6 mai 1964 correspond aussi à l'arrêt de "La Conquête de l'Ouest" au Gaumont Palace Cinerama, une ou deux semaines avant. Alors, guerre froide, syndrome de "nous aussi nous continuons", etc...


Pour ces deux films (trois si l'on compte le court-métrage), nous vous donnons la preuve que les copies existent bien en triple-écran, celle de "La tragédie Optimiste" étant comme neuve* ! Aux plus sceptiques, qu'ils considèrent que le triple-écran s'est arrêté en 1964, pas plus tard !


A bientôt pour une période de vaches maigres, dans l'attente de "Guerre et Paix" qui se fait désirer, mais désirer ...


Crédits Photographiques: Association Triple Ecran, sauf indication contraire DR - Reproduction interdite


* : Nous vous mettrons sur le forum les photos des amorces de ces trois copies sous peu.

Edition du 30/09/05:

Voici ces photographies. Je suis désolé, mais la table de vision ne fonctionnait pas et je n'ai pas fait ce que je voulais faire. Voici des extraits de ces trois films en Kinopanorama triple bande, donc les preuves que le Kinopanorama disait partiellement vrai dans ses publicités.



Deux bobines, partie centrale (cabine 2), des scooters et de la loi de l'Antarctique



Un détail sur 6 perforations de La Tragédie Optimiste, le générique.
La copie est quasi-neuve !


Je me refuse à couper des images dans ces rares copies, mais si je trouve un dispositif pour passer 1200 ou 2400 m avec mon numériseur à films, vous aurez des choses de meilleure qualité Wink

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Silver Screens Index du Forum -> Salles - vos articles Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com