Index Silver Screens
Silver Screens - Le forum
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   ConnexionConnexion 

Le Kinopanorama - Pinton seul aux commandes - Chptre 15

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Silver Screens Index du Forum -> Salles - vos articles
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
LenKinap



Inscrit le: 17 Déc 2002
Messages: 636

MessagePosté le: Mer 07 Sep 2005 15:24    Sujet du message: Le Kinopanorama - Pinton seul aux commandes - Chptre 15 Répondre en citant

"Pierre Pinton aux commandes: le retour de l'exclusivité"


1 - 1976 - Les reprises.

La rupture commerciale entre Pierre Pinton et son programmateur est aussi une rupture artistique. Pierre Pinton décide de reprendre un des gros succès du Cinerama Rive-Gauche: "Autant en emporte le vent", cette fameuse version faite pour le Cinerama, tronquée, granuleuse au possible et avec une pseudo-stéréophonie dite 6 pistes. Sur le plan artistique, on ne peut que donner raison à M. Bassi, mais sur le plan commercial P Pinton a flairé la très bonne affaire. On ressort la bonne vieille copie de l'Empire et on lance le film avant l'été 1976. Il est temps de parler d'un personnage que nous n'avons pas encore cité dans cette déjà longue histoire du Kinopanorama; il s'agit de Pierre Hani. Cet homme est un publicitaire et un public-relation qui a travaillé au Kinopanorama depuis le début. Il possède une agence à Neuilly sur Seine, Agence Pierre Hani Publicité "les nouvelles du studio à l'écran" et un carnet d'adresse monstrueux. Il a aussi le sens de la formule choc, courte et précise. Ce sera l'homme des pavés des années 75 à 91, qui restent gravés dans nos mémoires. Il n'hésite pas, pour une salle unique, à acheter des "premières de couverture" dans l'Officiel des Spectacles ou Pariscope, quand il ne loue pas des "4 x 3" devant la Rotonde à Montparnasse. Il fait parler de la salle dans les journaux, à la radio et même à la télévision à la moindre occasion. Il fait aussi venir au Kinopanorama des acteurs ou personnages du cinéma comme G. Chakiris, S. Loren ou M. Jarre. C'est pour moi un homme clef du système Pinton. "Autant en emporte le vent" est lancé le 26 mai 1976, avec deux séances quotidiennes (3 le samedi). Il terminera son exploitation le 7 septembre avec 88 933 spectateurs pour une moyenne hebdomadaire de 5600 spectateurs. Ce peut être très mauvais d'un point de vue technique et faire venir du monde !




Le fruit du travail de P. Hani - Sophia Loren et Pierre Pinton en 78


Pour la rentrée, on reprend "Orfeu Negro" jusqu'au 12 octobre, puis P. Pinton fait sous-titrer une copie 70 mm VO de "La tour Infernale", 6 mois après sa sortie en 35mm. Le film passe du 13 au 26 octobre, puis du 10 au 23 novembre; il s'intercale entre deux semaines de reprises de "Lawrence d'Arabie". Ces films font respectivement 14 614 et 8234 entrées. A partir du 24 novembre et jusqu'au 7 décembre est repris "La horde Sauvage" (5667 entrées). Pour les fêtes, on ressort un grand classique du 70mm: "My fair lady". Il fera 16 688 entrées sur la seule année 1976. 1976 a été très porteuse pour le Kinopanorama; les entrées se montent à 249 737 spectateurs, soit une moyenne hebdomadaire de 4803 entrées. On semble être sur la bonne piste, encore faut-il trouver des films...



Le bouche-trou officiel du Kinopanorama - Orfeu Negro


2 - 1977 - Les reprises et une ébauche d'exclusivité soviétique.

Le début de 1977 se poursuit avec "My fair lady" jusqu'au 8 février 1977. Suivent "Les Cheyennes" jusqu'au 1er mars, puis "Tora, Tora, Tora" en VF du 2 au 22 mars et "La grande course autour du monde" du 23 mars au 12 avril. Avantage de ces films, même s'ils ne font pas de grosses entrées, ils sont négociés avec le distributeur entre 40/60 et 30/70 % (ratio distributeur/exploitant). Si cela fonctionne, c'est tout bénéfice pour l'exploitant... Sort pour une semaine, du 13 au 19 avril "La grande frime" qui ne fera que 1780 entrées en 35 séances, puis "La vallée du Bonheur" du 20 au 26 avril (1011 entrées en 21 séances mais à un taux de 25/75). Ce n'est pas brillant du tout ! Du 27 avril au 17 mai, P. Pinton propose son second gonflage "maison", après "Orfeu Negro"; il s'agit de la "Chevauchée fantastique" et je me souviens d'une qualité plus que mauvaise à la fois de l'image et du son. Cela n'ira pas, loin totalisant 7353 spectateurs en 84 séances. Suivront, du 18 au 31 mai "Les révoltés du Bounty", puis "Les Douze salopards" du 1er au 14 juin. Rien ne va plus à bord, le navire prend l'eau à nouveau. Alors on utilise une vieille recette: refaire ce qui a marché auparavant. Ainsi donc, on repart pour un été "Guerre et Paix I à IV", majoritairement en VF du 15 juin au 27 septembre (les trois dernières semaines en VO de mémoire). Le film sera un beau succès d'été, avec plus de 53 000 spectateurs. On prend ensuite "Il était une fois à Hollywood" pour trois semaines, puis du 19 au 25 octobre "La guerre de Murphy" pour faire plaisir à Galba Film. Ensuite, on va utiliser le fameux bouche-trou du Kinopanorama: "Orfeu Negro", distribué par Galba Film ... (12 307 entrés en 3 semaines). Les bons résultats estivaux de "Guerre et Paix" encouragent Pierre Pinton à se relancer dans le film russe. Du 16 novembre au 20 décembre, il sort le superbe film d'Igor Talenkine "Tchaïkovski" (20 000 entrées avec 3 séances quotidiennes), puis - en exclusivité - un film 70mm d'Emil Lotianu "Les Tziganes montent au ciel" à partir du 21 décembre 1977, pour les fêtes. 1977 aura été une année en demi-teinte, sauvée par deux grands films soviétiques. Les liens avec Sovexport sont renoués, mais ils ne vont pas durer. En 1978, Audiphone/Sovexport reprend l'Arlequin et le rebaptise le Cosmos. Ce sera le cinéma de référence jusqu'en 1992 pour les amateurs du 7ième art soviétique. L'année 1977 se terminera par 160 700 entrés soit une moyenne hebdomadaire correcte de 3090 spectateurs. Les conditions de location de certaines copies étant très favorables, la salle sort bénéficiaire.



La Chevauchée Fantastique en 70 mm ! - Gonflage maison, mais loupé



3 - 1978 - Pierre Pinton distributeur et cherche du 70mm partout.

Les copies 70mm de qualité acceptable commencent à s'épuiser, même chez Sovexport. Alors, P. Pinton prend deux décisions:

1- Il va contacter tous les studios européens ou américains pour leur demander s'ils n'ont pas des films que le Kinopanorama se chargerait de faire gonfler en 70mm. Il profite de Cannes pour lancer une publicité sur le Kinopanorama dans le magazine US "Variety"



Pleine page publiée dans "Variety" USA - Il faut trouver des films !


2 - Sur des conseils d'un ami, il va racheter les droits d'un film Polonais à grand spectacle, sorti en 1967: "Pharaon" . Il va en assurer la distribution dans une dizaine de salles à Paris et en province. Histoire amusante, il tente même un gonflage en 70mm du film, mais c'est catastrophique. Le Kinopanorama passera donc ce "Pharaon" en son monophonique.




Si jamais ces deux idées ne fonctionnent pas, tôt ou tard, il sait très bien que la fermeture sera imminente et le fait savoir, grâce à Pierre Hani, dans la presse. La salle supporte mal le 35 mm qui est déjà tourné dans cette fin des années 70 et l'image de marque du Kinopanorama est déjà la technique, principalement la qualité sonore. Donc du son magnétique et de préférence du 70mm natif ou gonflé. On va lire ce qui se passa en 1978 ...


"Les tziganes montent au ciel" avec en complément un court montage du "Grand Ballet" - évoqué du temps de JP Mauclaire - tient l'affiche jusqu'au 7 mars 1978. Ce film totalisera 31 191 entrées entre décembre 77 et mars 78. Du 8 mars au 9 mai sort, en 35mm son magnétique, le film de Roland Topor "La planète sauvage"; il fera 27 308 entrées. Vient, distribué par la SA Le Splendid donc Pierre Pinton "Pharaon" (lien IMDB) à partir du 10 mai. Ce film a une histoire assez surprenante. Oeuvre de Jerzy Kawalerowicz tournée en 1966, ce film a été nominé ou primé dans de nombreux Festivals. Il a fait une sortie très discrète en France en 1967 et n'est jamais ressorti depuis. Sur les conseils d'un ami, P Pinton décide de prendre les droits de distribution du film en France. Le film est théoriquement en magnétique 4 pistes, mais il sera impossible de réaliser la moindre copie VO ou VF à partir des masters magnétiques envoyés par Zespol Filmowy "Kadr" (encore moins de gonfler ce scope en 70 mm). Il faudra se contenter d'un scope avec un bon son optique dans une combinaison VO/VF. La campagne publicitaire est assez agressive et les conditions financières ne sont pas mauvaises. Ce film ne marchera bien qu'au Kinopanorama et dans quelques salles de province. Mais P Pinton fait de A à Z son travail de distributeur, faisant nettoyer les négatifs, tirer les copies, assure la fourniture des affiches et des affichettes. A ce titre, il reçoit d'autres salles et émet pour le Kinopanorama des bordereaux de recette "rouges" du CNC, ceux réservés aux distributeurs. Ce film sera un score très correct au Kinopanorama, avec 64 152 entrées jusqu'au 29 août (à un ratio 20/80). Programmation très surprenante pour le Kinopanorama, du 30 août au 10 octobre, ressort "Le troisième homme", avec une copie des plus douteuse. Même si la copie est mauvaise et l'écran ne convient pas, le public devient fidèle et le film fera 27 018 spectateurs en cinq semaine !




Jules Vernes en Festival - Michel Strogoff et le Tour du monde... auront une
programmation au delà du Festival


Toute la fin de l'année 1978 sera axée sur Jules Vernes et un Festival organisé avec Les amis de Jules Vernes. L'affichette étant ci-dessus, je ne vais pas détailler le programme. Il sera clos par 5 semaines de "Michel Strogoff" (gonflage 70mm) et "Le tour du Monde en 80 jours" en TODD-A-O pour les fêtes de fin d'année. Le bilan 1978 affiche 191 090 spectateurs, soit une moyenne hebdomadaire de 3675 spectateurs. Ca progresse et le public se fidélise. Reste à dénicher du 70mm et retrouver l'exclusivité. Ce sera pour 1979 !


4 - 1979 - Le vrai retour de la première exclusivité - Le Tambour.

A partir de la seconde partie de 1978, on voit souvent le matin des distributeurs ou des réalisateurs venir avec une ou deux bobines de leurs films au Kinopanorama. C'est le fruit du travail de recherche de "copies à gonfler" de P. Pinton. Il est souvent assis au fond de la salle, vers la troisième-quatrième rangée sur le bord gauche, parfois avec Pierre Hani ou avec son épouse. Comme il le dit lui-même, ce n'est pas un cinéphile, mais il sait d'instinct ce qui marchera ou pas au Kinopanorama. D'un signe de main, il montrait à l'opérateur qui était en cabine ce qu'il pensait du film et les échanges silencieux se faisaient ainsi. Un film retient son attention, c'est un film de l'allemand Volker Schlöndorff, "Le Tambour", tiré du roman de Günter Grass. On parle aussi beaucoup d'un autre film qui serait gonflé en 70mm pour Cannes; c'est "Apocalypse Now" de Francis Ford Coppola. P. Pinton prend la décision de faire gonfler "Le Tambour" et de s'en réserver l'exclusivité de sortie. Ironie de l'histoire, ces deux films seront "Palme d'or" à Cannes ex aequo ! En attendant, il faut bien vivre et on continue "Le Tour du monde en 80 jours" jusqu'au 28 janvier 1979. Il fait encore, hors festival Jules Vernes, 20 197 entrées. On fait une relâche technique les 29 et le 30 janvier, puis on repart sur un grand classique du 70mm: "La mélodie du Bonheur" de Robert Wise en combinaison VO/VF. Il est accompagné de "Mendy" ou du court "Aquitaine". Négocié à 35 puis 30 % distributeur, ce sera une bonne affaire. Jusqu'au 24 avril 1979, il sera vu par 43 586 spectateurs. Si la VO a bien été en 70mm, la vérité m'oblige a dire que la VF n'était que du 35mm. Très vite, la copie VO donne de gros signes de fatigue et on passe à deux VF et une VO par jour. Etant en vacance à cette époque, je me demande si la VO n'a pas elle-aussi fini en 35mm. Du 25 avril au 12 juin, reprise du "El Cid" d'Anthony Mann avec la venue de la pulpeuse Sophia Loren en spectatrice et en cabine; malheureusement, la copie commence à virer et ce n'est pas du plus beau 70mm. Le film fera quand même 23 119 entrées jusqu'au 12 juin. Mais on est assuré d'avoir en exclusivité l'une des deux palmes d'or cannoises. Pour les vacances, on fait une reprise, sans grande conviction à tord d'ailleurs, des " Hommes préfèrent les blondes", avec une jolie copie en VO, suivi de deux semaines "Hiroshima mon amour" et d'une nouvelle reprise pour trois semaines du "Voyage au centre de la terre" VO/VF. Ces films feront respectivement 22 527, 5693 et 17082 spectateurs. Cela nous entraîne au 18 septembre où l'on fait la première sur invitation du "Tambour". Il est présenté au public le jour suivant et fera 11 194 spectateurs en première semaine, 10 139 la seconde etc...! Le film est accompagné d'un court-métrage "L'amour montre de tous les temps". Le film fera au total, dans la seule salle du Kinopanorama même après avoir perdu l'exclusivité 64 371 spectateurs jusqu'au 4 décembre 1979. Sort pour deux semaines "Le coup de grâce" (3606 entrées) et, pour les fêtes, on ressort le bouche-trou du Kinopanorama "Orfeu Negro" qui terminera l'année. En terme de fréquentation, le Kinopanorama a reçu 200 277 spectateurs soit une moyenne hebdomadaire de 3852 spectateurs. Il est largement bénéficiaire.


On ne parle plus trop de technique; cela fonctionne mais tout commence à vieillir. Les ronflettes fréquentes aux pré-amplis, les "coups de feu" aux amplis deviennent monnaie courante (faute d'obtenir des tubes de bonne qualité pour ces derniers), on fonctionne encore à arc charbon sur des chronos avec un obturateur à boisseau. Il va falloir songer à revoir cela, car si le "Tambour" n'a pas été un triomphe absolu, il a permis que l'on redécouvre les vertus du gonflage en 70mm et la salle du Kinopanorama !




A bientôt pour le début des années "Kinomania", l'arrivée du Dolby et la fin des amplificateurs soviétiques.


Crédits Photographiques: Association Triple Ecran, sauf indication contraire DR - Reproduction interdite

_________________


Dernière édition par LenKinap le Dim 07 Nov 2010 22:32; édité 4 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
tupeutla



Inscrit le: 12 Mai 2004
Messages: 89
Localisation: Meudon 92190

MessagePosté le: Mer 07 Sep 2005 17:05    Sujet du message: Répondre en citant

Un vrai roman. Ne serait-il pas possible de l'éditer ? Cela ferait une belle brochure que je serais prêt à acheter...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
LenKinap



Inscrit le: 17 Déc 2002
Messages: 636

MessagePosté le: Mer 07 Sep 2005 17:58    Sujet du message: Répondre en citant

tupeutla a écrit:
Un vrai roman. Ne serait-il pas possible de l'éditer ? Cela ferait une belle brochure que je serais prêt à acheter...


Bonsoir,

Vous l'avez déjà, alors ... Faire une sorte de document historique se heurte à de gros problèmes.


Premièrement, je ne peux pas tout dire (regardez l'époque UGC et celle de Reynald Bassi, si vous saviez ...) car les personnes,acteurs et actrices de cette "aventure", sont encore en vie et heureusement pour elles ou eux !

Deuxièmement, l'iconographie a été faite à minima; les archives du Kinopanorama sont très anciennes, ont connu le grenier ou la cave d'Ormoy pendant des dizaines d'années. Les années 60 sont très mal conservées, c'est largementent mieux pour les années 70 et parfait pour les années 80-90. Il faudrait tout retravailler en numérique pour sortir un document digne de ce nom. C'est un travail considérable ! Le forum est quasi-idéal pour celui ou celle qui veut comprendre la logique de fonctionnement de cette salle indépendante et ne pas aller vers le niveau graphique de l'American Widescreen Museum de Marty B Hart. C'est une toute autre démarche, dans les moyens et dans le temps. Je reconnais que ce n'est parfois pas génial en résolution, mais je ne vais pas me prendre 10 H de Photoshop pour retirer les rayures du pavé de France-Soir de la partie IV de "Guerre et Paix "au Gaumont Palace/Kino/Etoile. Pourtant, il le faudrait !

Troisièmement, le but est que ces archives soient connues et qu'elles ne croupissent pas comme les archives de l'Empire ou les copies triple écran de cette même salle aux archives du film de Bois d'Arcy. Leur destin logique, que j'ai évité, était la décharge! Denis Ambrois, webmaster de ce site, me laisse la place pour ce "gros délire" qu'est de raconter plus de trente ans de la vie d'une salle à travers ses archives, ma mémoire et celle des autres. Pas autre chose, du moins pour l'instant et je pense même à terme.

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Patrick



Inscrit le: 08 Nov 2002
Messages: 68
Localisation: Mérignac (33) - France

MessagePosté le: Mer 07 Sep 2005 22:21    Sujet du message: Répondre en citant

tupeutla a écrit:
Un vrai roman. Ne serait-il pas possible de l'éditer ? Cela ferait une belle brochure que je serais prêt à acheter...


Ce que fait Jean Noël est vraiment superbe et c'est bien dans l'esprit du site de Denis.

J'ai déjà à titre personnel fait un "copier-coller" dans un document word, pour lire tranquilement tout le dossier de Jean Noël. 'bien evidement cela reste à mon usage unique et égôïste))

Il est vrai que l'idéal serait de mettre tout cela en ligne comme le site de l'American Widescreen Museum de Marty B Hart. ce site existe depuis +sieurs années et est vraiment superbe.

Je ne suis pas un spécialiste de la création de site, mais je pense que Jean Noël trouvera le moyen de créer un site où on viendra régulièrement voir les dernières mises en ligne.

Dans un premier temps ce qui m'interresse c'est le coté "mémoire"; il y a, comme dans la conservation des copies, un coté urgence à partager cette somme de connaissance; maintenant que l'impulsion est donnée, il convient de péreniser la démarche.

Et même si cela reste une pure utopie, il m'arrive de rêver d'un pavé publicitaire où on pourrait lire "Silver Screens et Jean Noël présentent au Kinopanorama" en copie 70mm le dernier film de Wim Wenders
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
LenKinap



Inscrit le: 17 Déc 2002
Messages: 636

MessagePosté le: Mer 07 Sep 2005 22:48    Sujet du message: Répondre en citant

Patrick a écrit:
tupeutla a écrit:
Un vrai roman. Ne serait-il pas possible de l'éditer ? Cela ferait une belle brochure que je serais prêt à acheter...


Ce que fait Jean Noël est vraiment superbe et c'est bien dans l'esprit du site de Denis.

J'ai déjà à titre personnel fait un "copier-coller" dans un document word, pour lire tranquilement tout le dossier de Jean Noël. 'bien evidement cela reste à mon usage unique et égôïste))

Il est vrai que l'idéal serait de mettre tout cela en ligne comme le site de l'American Widescreen Museum de Marty B Hart. ce site existe depuis +sieurs années et est vraiment superbe.

Je ne suis pas un spécialiste de la création de site, mais je pense que Jean Noël trouvera le moyen de créer un site où on viendra régulièrement voir les dernières mises en ligne.

Dans un premier temps ce qui m'interresse c'est le coté "mémoire"; il y a, comme dans la conservation des copies, un coté urgence à partager cette somme de connaissance; maintenant que l'impulsion est donnée, il convient de péreniser la démarche.

Et même si cela reste une pure utopie, il m'arrive de rêver d'un pavé publicitaire où on pourrait lire "Silver Screens et Jean Noël présentent au Kinopanorama" en copie 70mm le dernier film de Wim Wenders


Merci Embarassed

On va se faire un petit arrêt d'une quinzaine de jours avant d'attaquer:

- L'arrivée du Dolby et The Rose (rédigé et validé)
- Le changement d'équipe technique et de matériel, avec le STS (rédigé en validation)
- Une analyse de la"Kinomania" des années 80 (en cours de rédaction)
- La vente et l'arrivée du CDS (à faire)

Je suis très touché de cette attention, mais je n'ai franchement rien l'intention de faire pour le moment. Cela est trop lourd pour moi tout seul et maintenant que le gros est ou sera connu des amateurs, on va s'occuper des copies soviétiques, de l'assocation et poursuivre le dépouillement des archives. Il est prévu de numériser certains éléments très précieux, c'est même déjà fait en partie jusqu'en février 1982.

Pour le Kinopanorama et le futur film de Wim Wenders, sait-on jamais. Wink L'Espace Kino ne semble pas aller très bien et a eu de gros soucis avec la commission de sécurité. Alors loto, tiercé, casse, "Kinothon"... Une chose est certaine, je ne suis pas comme R. Bassi; donc pas de nom pour moi, à voir pour Silver-Screens !

Mais ne rêvons pas, nous parlons là d'une époque totalement révolue et même si du gonflage en 70 mm revient sur les écrans pour quelques films, je crains que ce ne soit là qu'un feu de paille... Comme je suis totalement (ou presque...) retiré du milieu de l'exploitation cinématographique, deux choses me tiennent à coeur et je vais les citer:

- La première, c'est de pouvoir remontrer de façon très ponctuelle les films en triple-écran soviétiques qui sont en bon état; on y travaille ....

- La seconde serait de monter le financement pour restaurer et sortir à nouveau en 70mm "Guerre et Paix, car les russes de MosFilm n'ont plus les moyens financiers ni même techniques pour réaliser ce travail. Il n'y a qu'à regarder le DVD pour comprendre et le laboratoire 65/70mm de MosFilm semble bel et bien fermé, selon JR Faillot.

Sinon, l'exploitation actuelle n'est pas trop ma tasse de thé Wink

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Sylvain



Inscrit le: 23 Avr 2005
Messages: 53
Localisation: PARIS

MessagePosté le: Mar 04 Oct 2005 17:25    Sujet du message: Répondre en citant

Je vous suis avec enthousiasme. Je piaffe pour la suite ... Wink
_________________
"Le cinéma, c'est la guerre !"
F. Lang in "Le Mépris" de J.L. Godard
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
LenKinap



Inscrit le: 17 Déc 2002
Messages: 636

MessagePosté le: Mar 04 Oct 2005 20:06    Sujet du message: Répondre en citant

Sylvain a écrit:
Je vous suis avec enthousiasme. Je piaffe pour la suite ... Wink


Bonsoir,

Elle va arriver avec un peu de retard par rapport à ce qui était prévu. Nous avons eu des choses à faire à l'Association Triple Ecran, un ennui personnel informatique et un problème avec des droits sur deux photos qui devaient être publiées. Comme je me renseigne toujours auprès des personnes qui ont réalisé les photos de presse, deux posent un problème qui va être soldé, je pense, sous peu. Malheureusement, ils touchent le prochain article qui devait être publié (80-84)!

Cette histoire du Kinopanorama ira à son terme, le tout est d'attendre un tout petit peu ....
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Silver Screens Index du Forum -> Salles - vos articles Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com