Index Silver Screens
Silver Screens - Le forum
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   ConnexionConnexion 

Gaumont Disney Village 15+1 ?
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... , 36, 37, 38  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Silver Screens Index du Forum -> Salles - discussions générales
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
LenKinap



Inscrit le: 17 Déc 2002
Messages: 662

MessagePosté le: Lun 05 Juil 2010 22:58    Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir,

Pour moi, le cas de l'Imax est réglé depuis le DRM et le départ de ses meilleurs ingénieurs qui travaillaient sur la caméra avec synchro son et le développement de films narratifs tournés en 15/70. Le son est devenu peu différent de celui d'une salle bien équipée et Dolby a dans ses cartons des évolutions lossless de son format, en augmentant les voies disponibles (Dolby et un autre travaillent sur du 10.2 et Dolby sort du 7.1)

L'image Imax est en baisse qualitative depuis le DRM et là sa 3D numérique "sauce magique" ne diffère pas d'un projection 2K bien conduite, sur des serveurs de dernière génération. Et le 4K se pointe ... on numérise en 8K des classiques 65/70mm.

La salle restera car rien ne remplace une image projetée et partagée (avec +/- de bonheur, c'est le charme du public). Même la vidéo-projection domestique... Maintenant, il est certain que l'on va passer de la salle de cinéma à la salle multi-média. Comme on est passé du spectacle music-hall + cinématographique à une projection cinématographique. Peut-être pas toutes les salles (je pense que le basculement numérique va éliminer des structures vétustes), mais la salle restera si le décalage films-home médias perdure. Les studios n'ont rien à gagner en éliminant la salle et la sortie du support domestique se fait en entretenant le buzz médiatique d'une sortie salle...
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
tupeutla



Inscrit le: 12 Mai 2004
Messages: 89
Localisation: Meudon 92190

MessagePosté le: Mar 06 Juil 2010 6:50    Sujet du message: Répondre en citant

Une question que je me pose :

Avec les techniques actuelles numériques, qu'est-ce qui empêchera de refaire des films en cinérama ?

Parce qu'au point de vue immersion, je n'ai rien vu de meilleur...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
LenKinap



Inscrit le: 17 Déc 2002
Messages: 662

MessagePosté le: Mar 06 Juil 2010 10:57    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour,

Techniquement c'est faisable et même fait sur des restaurations. Le problème est que les écrans "Cinerama" (et même Kinopanorama ou Cinemiracle moins incurvés) sont peu confortables en film "classique"et "bloquent" la salle dans une configuration "format spécial".

Le modèle "travelogues" ne marcherait plus (comme les documentaires Imax) et il faut trouver des sujets narratifs et un mode de réalisation qui colleraient à ce modèle de diffusion. Et ensuite poser des brevets sur le système ... ce qui n'est pas gagné.

Je n'y crois pas trop à vrai dire même si le modèle numérique et l'informatique qui l'accompagne permettent de faire du multi-écrans sans raccords significatifs. Pour restaurer l'existant et encore ...

Ce qui est certain, c'est que la salle va devoir évoluer qualitativement et sur son modèle de diffusion, un peu comme le Cinerama ou le CinemaScope furent les réponses des années 50 à l'invasion de la télévision. Cela ne se fera pas sans casse (sur le nombre de salles et sur le plan emploi ) et ce n'est pas la priorité de l'exploitation. C'est pour cela que je pense qu'EP se trompe de cible avec l'Imax numérique 3D. A trop s'éparpiller, il risque de se retrouver à la remorque d'UGC qui lui a maintenant choisi définitivement son camp et numérisera très vite la totalité de son parc restant (avec de probables fermetures et une casse sociale importante).

Ce sont les distributeurs qui poussent à la roue car ils alimentent les "usines à rêves". Cela, il ne faut jamais l'oublier, c'est comme une voiture: sans carburant, ça marche moins bien et les distributeurs on la main sur la poignée de la pompe... Et le sujet principal pour eux n'est plus la numérisation des salles, ni la 3D ... c'est la dématérialisation des contenus. Les deux premiers sont ou seront effectifs d'ici à un an sur les gros réseaux: c'est donc fait, acquis et ... finement joué de la part d'UGC !

Le but est bien de gagner de l'argent sur tout le circuit de diffusion et donc de dématérialiser totalement les copies. Les exploitants ne font que subir, sans oublier d'en tirer les conséquences sur les effectifs : en gros, récolter les fruits. Et le modèle retenu pour les VPF "sauce française" ne prend pas en compte cette partie qui sera - comme d'habitude - à la charge des régions ou de tiers investisseurs. Aux USA, la dématérialisation est une réalité déjà quotidienne et on fait rouler un MPX de 20 salles avec un superviseur, une régionalisation du pool d'entretien et une centralisation de l'alimentation des salles avec des contenus pré-montés et envoyés via satellite.

La Loi votée (si elle ne se fait pas retoquer par la commission Européenne) par les têtes pensantes font que les VPF ne couvriront pas plus de 30% des besoins réels, complets du modèle d-cinema et sont réparties de façon dingue. Grosso-modo, on met sur le même plan une structure municipale de province et un MPX d'un groupe leader. La seule différence, c'est que le cash disponible n'est pas exactement le même et les conditions pour un marché de 200 écrans ne sont pas superposables avec celui d'un écran. Et s'il n'y a plus d'argentique, on alimente avec quoi ?

Ce n'est pas un scénario catastrophe imaginé par un cinglé, c'est la réalité. Je suis certain qu'UGC, après avoir nié de toutes ses force le modèle d-cinema sera le premier à totalement dématérialiser ses salles. Ceux qui se réveillent maintenant ont un saut du lit un poil hard ... Ce n'est pas faute de l'avoir écrit ... il y a plus de cinq ans maintenant.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Manolito



Inscrit le: 25 Avr 2006
Messages: 48

MessagePosté le: Mar 06 Juil 2010 23:05    Sujet du message: Répondre en citant

La dématérialisation est en fait déjà assez avancée même en France, les laboratoires pouvant déjà envoyer des copies de films numériques aux cinémas en 48 heures il me semble. C'est déjà en place, donc.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
LenKinap



Inscrit le: 17 Déc 2002
Messages: 662

MessagePosté le: Mer 07 Juil 2010 0:28    Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir,

A ma connaissance, c'est encore en "expérimentation" en France avec un tiers opérateur et un seul circuit est en essai. C'est par contre vrai pour la pub et les FA en plus étendu (via SAT ou ADSL). Mais de bosser en copie virtuelle pour 10 ou 5000 écrans, c'est kif-kif en investissement... pour le distributeur. Mais la partie dématérialisation, streaming (contenus alternatifs) et 3D ne sont pas retenues dans la mouture actuelle française d'aide au financement "numérique" par les VPF.

Mais ça peut aller très vite comme aux USA, en Irlande ou en Russie. J'en discutais sur un autre forum pour la France, je pense que les salles des zones denses en population auront à terme un réseau fibré THD propriétaire ou un mix avec le satellite (en bénéficiant des fourreaux de la fibre résidentielle ou pro comme locataire) et les salles des zones à faible densité de population auront le satellite. Les distributeurs adorent ce qui est propriétaire. Le Japon commence à valider des structures fibrées très rapides, très sécurisées et très fiables.

Le satellite est un modèle valable pour les pays très étendus, mais je pense qu'à terme (d'ici 2015) la fibre à très haut débit aura un modèle urbain très pertinent à proposer.

Le satellite est déjà une réalité en streaming pour les contenus alternatifs et le modèle fonctionne bien. En plus, ça fait du monde, les séances du Met semblent un vrai succès.

Ce ne sont pas que les cabines qui vont bouger mais tout le circuit. Déjà que beaucoup tombent de haut avec l'annonce d'UGC (revirement habile mais prévu de très longue date et avec un tempo très étudié), la surprise ne devra pas être aussi grande avec la dématérialisation totale. Quand un circuit" X" alimentera ses salles depuis sa plate-forme de service (ou celle de son prestataire) en séances toutes prêtes et que le superviseur n'aura plus qu'à ... superviser, il va encore y avoir certains réveils pénibles. Et on peut piloter à distance aussi bien un MPX intégré qu'un "pseudo-MPX" sous forme de réunion de complexes. Où un réel problème existe, c'est pour les petits ...

D'ici 15 ans, on arrivera à faire un festival argentique comme on fait un festival 70mm aujourd'hui.
_________________


Dernière édition par LenKinap le Mer 07 Juil 2010 8:05; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Louis Sidney



Inscrit le: 29 Juil 2009
Messages: 522
Localisation: Paris Nord

MessagePosté le: Mer 07 Juil 2010 0:44    Sujet du message: Répondre en citant

Si UGC mène la danse, pourquoi propose-t'il dans son multiplexe-phare, le Ciné-Cité des Halles, SHREK 4 en VF 3D dans une salle et en VO "2D" dans l'autre ??
_________________
Le cinéma, c'est un sport. (Georges Méliès)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Adresse AIM
LenKinap



Inscrit le: 17 Déc 2002
Messages: 662

MessagePosté le: Mer 07 Juil 2010 8:30    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour,

Tout simplement en raison d'une certaine pénurie de projecteurs DLP de seconde génération (avec la tête interchangeable en 4K) et un délai de mise à jour de toutes les salles retenues dans leur plan numérique.

UGC a été le dernier des gros à investir dans le modèle numérique, mais de façon totale. Leur plan s'étale jusqu'à 2011 (avec les retards, il est probable que ça ira jusqu'à début 2012).
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
proj



Inscrit le: 01 Aoû 2006
Messages: 203
Localisation: Lille

MessagePosté le: Mer 07 Juil 2010 13:55    Sujet du message: Répondre en citant

UGC a précisé dans son communiqué de presse officiel sur le sujet que la numérisation de ses salles s'étalera entre 24 et 36 mois. C'était en mars.

On sait déjà que ce sera probablement plus long car le groupe prend déjà du retard...

L'envoi de DCP de long métrage par voie dématérialisée est déjà une réalité dans certains grands groupes comme Kinepolis. Le disque dur reste majoritaire et on note même un retour vers le disque dur par certains distributeurs qui trouvent le dématérialisé trop cher. En effet, si on s'y prend en amont, on peut "arroser" plusieurs multiplexes avec un seul disque qui contient toutes les CPL (VO / VF...). Exemple :

- Envoi dématérialisé "Twilight" :
Kinepolis : 80 €.
Majestic : 80 €.
UGC Villeneuve d'Ascq : 80 €.
Duplexe de Roubaix : 80 €.

- Envoi disque dur "tournant" de salles en salles :
Kinepolis : 150 € (coût du support).
Majestic : 0 €.
UGC : 0€.
....

Manice avait écrit il y a quelques mois un article sur la dématérialisation des contenus aux USA avec l'intitulé : "50 % des DCP envoyés de façon dématérialisée au USA." Il a été très vite retiré de la page d'accueil car ces informations étaient complètement fausses : le disque dur reste majoritaire même si cela changera très certainement avec les évolution technologiques.

Quant à l'exemple Shrek 3 D / 2 D, ce n'est pas étonnant. Kinepolis propose les deux versions parce que :

- Tout le monde n'aime pas la 3 D.
- Tout le monde n'aime pas payer 12 € la place en 3 D pour un film de 90 minutes.

Par ailleurs, les entrées 2 D (num + 35 mm) sont excellentes et la 3 d semble perdre beaucoup de terrain sur ce film...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
LenKinap



Inscrit le: 17 Déc 2002
Messages: 662

MessagePosté le: Mer 07 Juil 2010 18:32    Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir,

Nous n'en sommes qu'au début de la dématérialisation de "masse' et le sujet est sensible car des marchés sont à prendre. Tout comme le numérique, quand le marché deviendra assez mature, ce sera la règle.

On m'a charitablement demandé de ne rien publier pour l'instant sur le sujet, mais je peux dire que les cartes se distribuent TRÈS vite. La 3D n'est qu'un épiphénomène (si tu suis les deux forums, je radote). Ce n'est pas cela qui justifie le passage au numérique.

J'édite avec les données que je peux publier. Les écrans US qui sont dématérialisés sont majoritairement via Cinedigm, Technicolor (à une petite échelle) et Microspace. Celà représente 30 à 33 % des salles qui utilisent un équipement numérique, sans être totalement affirmatif sur ce chiffre qui PEUT être supérieur. L'estimation d'un copain de la NATO table sur 50% à l'horizon 2012. Cinedigm demande l'emploi exclusif de ce modèle à leurs Clients pour évaluer la monté en puissance, traquer les bugs (moins que prévus) et adapter la plate-forme (on parle de scale-up). Tout d’abord à l’échelle du continent américain et passer ensuite les frontières (ce qu'ils commencent). Et ils font du streaming ... Ils couvrent quand même:

Atlas Cinemas
Allen Theatres
Carmike Cinemas
Celebration! Cinema
Cinetopia
Emagine Entertainment
Galaxy Theatres
Georgia Theatre Company
Great Escape Theatres
Marquee Cinemas
Krikorian Premiere Theatres
MJR Theatres
Neighborhood Cinema Group
Premiere Cinema Corp.
Rave Motion Pictures
Showplace Cinemas
UltraStar Cinemas

http://www.cinedigm.com

La question du coût actuel est réelle, mais c'est comme les têtes DLP, les serveurs: une affaire de masse et de marché. Plus on produira, plus ce sera rentable et plus les prix baisseront. On en est au stade de la béta étendue, pas encore de la Release Candidate, en analogie au logiciel. Les modèles proposés varieront probablement selon les opérateurs de diffusion et surtout selon les territoires. C'est pour cela que je pense que la France et nombre de pays de l'UE passeront en zone dense par de la fibre propriétaire très haut débit (l'infra de base, la voirie valent la peau des fesses, mais une fois le fourreau technique passé ... on peut le remplir et le rentabiliser: la fibre si technologique soit-elle vaut peanuts) et les zones "rurales" ou peu denses par le satellite.

Où je peste assez fort, c'est que le modèle d'aide au financement français voté ne se soit pas fait à l'échelle de l'Europe et ne couvre pas ces systèmes (et le fait que les aides soient mal réparties). Pour de sombres raisons de streaming, tu parles ...

Pour UGC, la montée en puissance des lignes de production (ouverture d'usines en Asie, Europe de l'Est, fournitures en volume de chipsets petite et grosse matrice augmentées) ne joueront pas ou peu sur le plan UGC. Au pire - pour moi - il sera achevé en 2012. Seul le 4K "de production" risque de subir des retards, ce qui n'est pas plus mal. Par contre, on peut craindre que certains plus petits attendent un moment leur chrono digital dans les mois qui viennent.

Crois-moi, Verrecchia and Co sont des calculateurs très attentifs, malins et ils ont - je radote - choisi le parfait moment et le parfait tempo pour se lancer. Et ce n'est pas pour la 3D, c'est un épiphénomène.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Sankao



Inscrit le: 02 Oct 2004
Messages: 178

MessagePosté le: Mar 26 Oct 2010 0:50    Sujet du message: Répondre en citant

La carte Pass Gaumont-Pathé passe à 20,50 € par mois, le supplément pour la 3D ne sera plus à payer... Est-ce que ça inclut l'IMAX 2D-3D ? ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mikes



Inscrit le: 14 Mar 2004
Messages: 379
Localisation: Disneyland "Resort" Paris

MessagePosté le: Jeu 13 Jan 2011 19:40    Sujet du message: Répondre en citant

Pour les 20,50€ ça ne comprend pas l'Imax, ben oui quoi, c'est "tellement mieux" en minImax que ça mérite bien ça.

Du coup le dernier film en minImax, je suis allé le voir en projection numérique classique, et c'était certainement aussi bon en qualité.
_________________
www.imaxdmr.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
LuCaS



Inscrit le: 08 Juin 2004
Messages: 19
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer 19 Jan 2011 13:43    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai vu le Green Hornet, hier, en Imax 3d, sans payer de suplement, donc oui cela s'applique aussi a l'imax !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mikes



Inscrit le: 14 Mar 2004
Messages: 379
Localisation: Disneyland "Resort" Paris

MessagePosté le: Mer 19 Jan 2011 14:04    Sujet du message: Répondre en citant

LuCaS a écrit:
J'ai vu le Green Hornet, hier, en Imax 3d, sans payer de suplement, donc oui cela s'applique aussi a l'imax !


Tu l'as pris comment ta place?

Pour Harry Potter, à la borne il fallait que je paye un supplément, et à la caisse aussi elle me réclamait un supplément, du coup j'étais allé le voir en numérique classique.

Sinon, si ça a changé tant mieux.
_________________
www.imaxdmr.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
LuCaS



Inscrit le: 08 Juin 2004
Messages: 19
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer 19 Jan 2011 14:51    Sujet du message: Répondre en citant

Directement a la borne, mais pour harry potter, en effet j'avais payer les 3€ de suplement...
Le changement date peut etre d'il y a quelques jours seulement. Je ne sais pas
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sRtB12



Inscrit le: 11 Avr 2003
Messages: 29
Localisation: région parisienne

MessagePosté le: Jeu 20 Jan 2011 16:18    Sujet du message: Répondre en citant

Ayant été voir le film dimanche dernier, j'ai aussi du payer le supplément avec ma carte Le Pass (réservation par internet).

D'ailleurs, au passage, coup de gueule rapport au sous-titrage de la VO IMAX du film : le placement des sous-titres en 3D est absolument abominable. Ils sont parfaitement statiques, au milieu bas de l'écran, avec une légère parallaxe positive (!!!) qui rend quasi systématiques les incohérences de relief. N'ayant pas besoin de sous-titres pour comprendre les dialogues anglais, j'ai pu en faire fi, mais pour qui n'est pas bilingue, ce doit être une épouvantable torture oculaire !

Totalement incompréhensible. On pouvait sans problème excuser les sous-titres statiques à l'époque du 70 mm, mais là ça me paraît beaucoup plus dur. D'ailleurs, Avatar SE ne présentait pas ce problème. Faut-il en vouloir à IMAX Corp. ou à Sony Pictures ?...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Silver Screens Index du Forum -> Salles - discussions générales Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... , 36, 37, 38  Suivante
Page 37 sur 38

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com