Index Silver Screens
Silver Screens - Le forum
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   ConnexionConnexion 

UGC passe au numérique (officiel).
Aller à la page Précédente  1, 2, 3
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Silver Screens Index du Forum -> Technique générale
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Louis Sidney



Inscrit le: 29 Juil 2009
Messages: 522
Localisation: Paris Nord

MessagePosté le: Sam 17 Juil 2010 0:27    Sujet du message: Répondre en citant

LenKinap a écrit:
L'argentique est en état de mort programmée non pas en raison de sa péremption (le 35mm bien tiré * reste supérieur au numérique en 2D, le 70mm est hors d’atteinte en projection à ce jour). C'est en raison de son inadaptation au monde "presse-citron" qu'est la distribution.


Et le 35mm 3D (Technicolor), c'est meilleur que le numérique ?
_________________
Le cinéma, c'est un sport. (Georges Méliès)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Adresse AIM
LenKinap



Inscrit le: 17 Déc 2002
Messages: 645

MessagePosté le: Sam 17 Juil 2010 1:29    Sujet du message: Répondre en citant

Louis Sidney a écrit:
LenKinap a écrit:
L'argentique est en état de mort programmée non pas en raison de sa péremption (le 35mm bien tiré * reste supérieur au numérique en 2D, le 70mm est hors d’atteinte en projection à ce jour). C'est en raison de son inadaptation au monde "presse-citron" qu'est la distribution.


Et le 35mm 3D (Technicolor), c'est meilleur que le numérique ?


Non, c'est sans aucun intérêt. Mais le problème une fois encore n'est pas la 3D qui n'est tout au plus qu'un incitateur. Une fois pour toutes, les studios et les distributeurs veulent une technologie propre, sure et adaptée au marché actuel. Ils ont défini il y a plus de dix ans un modèle qui se nomme d-cinema. Ce dernier comprend, selon les normes actuelles:

- une projection d'image et de son numérique purement électronique:
- une recyclage "zéro-rejet" des copies virtuelles;
- une distribution des médias par une voie dématérialisée.
- une possibilité d'étendre les activités de la salles à d'autres contenus "live" (concerts, jeux, évènements)

La 3D n'est qu'un phénomène qui vient par dessus car c'est plus "facile" en numérique que cela l'était en argentique (soit du double 35 mm, des tirages side/side ou up/down en 35 ou 70mm). Il ne faut pas croire que le numérique a tout simplifié, on a encore des gros problèmes de lumière qui imposent souvent le recours à des écrans à fort gain ou même des écrans métallisés (inadaptés à la 2D). Tout le problème est de savoir si c'est le retour du relief comme mode décennale ou un phénomène qui va durer. Le numérique lui est largement parti pour durer car il répond à ce que demandent les distributeurs et ouvre la salle vers le multimédia.

Technicolor est à la ramasse depuis des années et n'a plus un positionnement cinéma qui a une stratégie clairement lisible (depuis Thomson). Ils se sont diversifiés dans le home-média, ont arrêté le développement du photochimique, ont lancé une mini plate-forme de transmission dématérialisée et de création de contenus DCP. Ils ont ressorti des tiroirs un vieux truc avec Kodak sur l'argentique, sans y croire une seule seconde.

Pendant ce temps là, des laboratoires comme De Luxe ont largement choisi leur camp et d'autres créateurs de DCP sont arrivés. Technicolor est pour moi comme un poulet sans tête qui court partout. Ils font trop de choses et ne se centrent pas sur leur cœur de métier.

Je redis que pour comprendre le d-cinema, il ne faut pas se placer dans le fauteuil de l'exploitant mais dans celui des studios et distributeurs. L'exploitant, c'est la voiture et le distributeur c'est le marchand de carburant. Vous pouvez avoir une Bentley, s'il n'y a pas de carburant ... ça marchera moins bien. Et les distributeurs ne veulent plus voir d'argentique le plus rapidement possible (presque tous les films passent par une post-production numérique). Donc on arrive à une aberration technique. On filme en numérique ou en argentique (encore majoritaire), on post-produit majoritairement en numérique ... pour sortir des copies argentiques, souvent poubelles. Et qui pour la majorité d'entre elles y vont vite ! Les restaurations se font en majorité en numérique.

Les exploitants eux ne font que d'en récolter les fruits:

- en allégeant leur masse salariale;
- probablement en redéfinissant rapidement les règles de l'exploitation (plus d'opérateur projectionniste obligatoire mais des opérateurs de sécurité);
- en se livrant à des prestataires de service pour les opérations techniques qui tiennent compte d'un cycle de vie court;
- en centralisant très rapidement la programmation des écrans depuis une structure centrale;
- en s'ouvrant à d'autres contenus.

Ceux qui le peuvent, les autres vont ramer ou mourir. C'est comme le passage du cinéma + attractions au cinéma "purement film". A ce jour la salle passe du "purement film" à la salle multimédia.

Quand vous regardez les "fruits", vous constatez qu'en France seule l'étape de la centralisation de la programmation (donc copie dématérialisée) n'est encore que théorique ou en beta-test. A mon avis, plus pour longtemps: c'est déjà le quotidien de nombre de salles aux USA, en Irlande, au Japon, en Russie.

Ceux qui le nient sont les mêmes que ceux qui disaient que le d-cinema ne marcheraient jamais: ils ont un réveil pénible et certains vont malheureusement prendre le chemin de "Pôle Emploi".

Je pensais l'autre jour à Alain Finkielkraut et à sa difficulté à appréhender les nouveaux médias. J'ai compris je pense un truc: c'est qu'avant on pensait à la vitesse de l'écrit, maintenant on agit (et parfois on se plante) à la vitesse de la lumière. C'est toute la nuance ...
_________________


Dernière édition par LenKinap le Sam 24 Juil 2010 10:29; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Sankao



Inscrit le: 02 Oct 2004
Messages: 178

MessagePosté le: Ven 23 Juil 2010 13:16    Sujet du message: Répondre en citant

Le Pathé Quai d'Ivry ne s'emmerde pas, même avec la carte Pass il faut payer 5 € en plus pour voir un film en IMAX sans 3D quand c'est 3 € au Gaumont Disney pour un film IMAX 3D.
Voilà la vraie raison de ces nouvelles "salles IMAX".
Ils peuvent se brosser.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
LenKinap



Inscrit le: 17 Déc 2002
Messages: 645

MessagePosté le: Ven 23 Juil 2010 22:04    Sujet du message: Répondre en citant

Il faut bien verser les royalties à IMAX ... Si encore le résultat était au rendez vous ! Le double 2K ne fera jamais du 15/70, même du double 4K ...

IMAX devient un label, comme THX ... mais en moins bien. Cela n'ira pas loin ...
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Mikes



Inscrit le: 14 Mar 2004
Messages: 379
Localisation: Disneyland "Resort" Paris

MessagePosté le: Ven 23 Juil 2010 23:09    Sujet du message: Répondre en citant

Au Gaumont Disney, le suppléments Imax simple est à 2€.

Mais attention, le "pourquoi" vaut le coup Laughing

"C'est parce que la salle a été rénovée et améliorée, maintenant elle est numérique, ça n'a plus rien à voir".

Je confirme: ça n'a plus rien à voir Laughing Laughing
_________________
www.imaxdmr.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sankao



Inscrit le: 02 Oct 2004
Messages: 178

MessagePosté le: Sam 24 Juil 2010 14:36    Sujet du message: Répondre en citant

Le pire c'est qu'ils le pensent vraiment Laughing
Y'a un mec qui bosse au GDV, le mec qui régulait notamment l'entrée dans la salle IMAX lors de Avatar: quand j'avais été voir Alice de Burton, il disait à un client après le film "on a équipé la salle en numérique c'est vachement mieux, rien à voir, maintenant c'est le top" Laughing
Je pense que le technicien qui gérait les projections IMAX DMR devait avoir un avis quelque peu différent...

Le GDV étant plus fréquenté, ils peuvent peut-être se permettre de baisser le supplément IMAX, là où le Pathé Ivry doit d'abord rentabiliser un (i)MAX...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Dominique



Inscrit le: 17 Déc 2002
Messages: 354
Localisation: Banlieue ouest Paris

MessagePosté le: Sam 24 Juil 2010 19:16    Sujet du message: Répondre en citant

Dans l'article passé dans les "années laser", mai 2010, l'opérateur déclarait :
"aucune perte qualitative, mais ressent surtout la différence de entre les projections argentiques et numériques"
Je lui conseillerai une bonne paire de lunettes... ou une canne blanche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Silver Screens Index du Forum -> Technique générale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3
Page 3 sur 3

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com