Index Silver Screens
Silver Screens - Le forum
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   ConnexionConnexion 

Le Figaro: Le cinema retrouve ses temples

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Silver Screens Index du Forum -> Medias
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Silver Screens



Inscrit le: 29 Oct 2002
Messages: 231

MessagePosté le: Mar 13 Sep 2011 20:32    Sujet du message: Le Figaro: Le cinema retrouve ses temples Répondre en citant

Le lien!

Sympa, peut-être un peu trop rassurant; également, à ma connaissance, la première mention de T.H.S.A. dans un media français (hors Silver Screens bien sûr!)

Merci à Olivier pour le lien!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
LenKinap



Inscrit le: 17 Déc 2002
Messages: 636

MessagePosté le: Mar 13 Sep 2011 21:41    Sujet du message: Répondre en citant

Salut Denis

Il y a des choses rassurantes et le passage au numérique permet (avec les aides) de faire aussi des travaux cosmétiques. Je suis d’assez près ce qui se passe au Lucernaire et c'est encourageant.

Je crois aussi que les spectateurs sont à la recherche de lieux humains et si possible avec un système "tout en un". On mange sur un lieu et on va se faire une toile/spectacle ou on prend un thé et idem.

Le Lucernaire a mis en place ce système et le restaurant marche, le spectacle marche et le cinéma aussi. Et à des prix assez démocratiques pour le quartier. Je pense que certains spectateurs recherchent des lieux de culture globale (et pas globalisée) et que quand l'équipe s'y donne à fond, ça marche.

Je pense que l'époque des Kinopanorama, Empire, GEI, c'est terminé. Il faut inventer le cinéma "lieu de vie et d'échange". Et ce pour tout public, du cinéma populaire à l'art et essai. Ces derniers s'y emploient et dans l'ensemble pas si mal. Il reste à faire pareil avec le cinéma dit "populaire".

Les usines à rêves montrent leurs limites et il y a un retour significatif vers de l'humain.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Louis Sidney



Inscrit le: 29 Juil 2009
Messages: 522
Localisation: Paris Nord

MessagePosté le: Mer 14 Sep 2011 0:47    Sujet du message: Répondre en citant

Mais l'"Empire" a aussi été un "tout-en-un" avec un self-service, un magasin, des trains miniatures, des salles de vision... Cela ne l'a pas sauvé.

Et avant lui, le "Gaumont-Palace/ Hippodrome" a tout essayé dans ce sens: la restauration pendant le film, les attractions foraines sur le pourtour...c'était un "lieu d'échange et de vie" avec ses promenoirs, ô combien !

Alors me direz-vous, c'est la taille excessive de ces lieux qui a causé leur perte ? Sans doute, mais les cinémas qui ont fait peu ou prou la même chose sur une petite échelle, à l'époque des drugstores, par exemple, ne s'en sont pas mieux tirés.

En tant que spectateur, j'aime aller au cinéma pour un film: si l'architecture du lieu est attrayante, tant mieux, c'est un plus, mais par contre si l'on me propose également d'autres activités, je ne suis pas intéressé. J'évite les salles situées dans les centres commerciaux, par exemple. Car la "culture" dont il est question n'est souvent que de la consommation déguisée.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Adresse AIM
LenKinap



Inscrit le: 17 Déc 2002
Messages: 636

MessagePosté le: Mer 14 Sep 2011 1:55    Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir,

Je ne partage pas cette vision, sauf pour les lieux trop grands. Je vais prendre le cas déjà cité du Lucernaire. Depuis la nouvelle équipe, l'activité est ciblée ainsi: "Lieu de vie culturel ouvert". Le Lucernaire vit par ses spectacles, ses séances de cinéma et privatisation du lieu Il offre en plus une librairie avec des libraires vrais, des expos gratuites. Et pour que les gens y trouvent une convivialité, il y a un restaurant agréable et un bar animé. A des prix plus modérés qu'au Vavin d'en face ...

Mais c'est un projet cohérent et étudié, pas un Drugstore ou une pompe à fric. Que le bar ou le restaurant aident à vivre le lieu, c'est certain. La librairie, c'est une volonté. Mais c'est un choix de politique au sens noble du mot, toute la différence est là.

L’Empire, le Palace n'utilisaient les annexes que comme pompe à fric, les drugstores idem.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Louis Sidney



Inscrit le: 29 Juil 2009
Messages: 522
Localisation: Paris Nord

MessagePosté le: Mer 14 Sep 2011 18:37    Sujet du message: Répondre en citant

Si le "Lucernaire" arrive à appliquer des tarifs raisonnables, tant mieux, mias c'est rarement le cas. Le "MK2-Bibliothèque" par exemple, dont on pourrait croire que le patron connaît le sens du mot "populaire" propose des consommations à des tarifs exhorbitants.

Il est normal que nous ne soyons pas d'accord, car justement je voulais souligner qu'il n'existe pas un public "global" avec la même exigence, les mêmes besoins, mais différents publics.

Le "topic" le plus visité ici-même, et de très loin, concerne Disney-Village avec Mickey !

Et quant aux salles parisiennes, c'est "UGC-Ciné-Cité" des Halles, encore un autre genre d'animal, qui est toujours en tête des fréquentations. Malgré un laissez-aller complet de la part de l'exploitant.

J'ai donc du mal à croire que le "peuple" demande de la culture véritable.... Ce n'est que mon point de vue, bien entendu.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Adresse AIM
LenKinap



Inscrit le: 17 Déc 2002
Messages: 636

MessagePosté le: Mer 14 Sep 2011 19:46    Sujet du message: Répondre en citant

Les consommations sont à des prix corrects pour le quartier ainsi que les plats. Je ne dis pas que ce n'est pas cher, c'est toujours trop cher quand on connaît la marge sur la bière et le café.

Maintenant, il y a clairement un choix d'Entreprise au Lucernaire et l'équipe essaye d'ouvrir à des prix corrects. J'y suis pour le spectacle "Au Bonheur des Hommes" et on ouvre à 10 € et on ne dépasse pas 30 €. Ce pour un spectacle en direct intégral de 1H30 qui prend un régisseur lumière et 6 protagonistes (dont un Molière).

Avec les abonnements, les divers sites en ligne on arrive à faire une sortie pas trop chère. Globale ... Le spectacle est parti le 3 août et on s'attendait au pire. Carton plein ! Preuve qu'un certain public a changé ses habitudes et recherche des spectacles et des lieux conviviaux.

C'est comme les poissons volants, ce n'est pas la majorité de l'espèce. Mais la demande est là.... Je souligne que ça RESTE à faire pour le cinéma dit "populaire".
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
LenKinap



Inscrit le: 17 Déc 2002
Messages: 636

MessagePosté le: Mer 14 Sep 2011 22:51    Sujet du message: Répondre en citant

Louis Sidney a écrit:
Si le "Lucernaire" arrive à appliquer des tarifs raisonnables, tant mieux, mias c'est rarement le cas. Le "MK2-Bibliothèque" par exemple, dont on pourrait croire que le patron connaît le sens du mot "populaire" propose des consommations à des tarifs exhorbitants.


Il faut distinguer deux choses. Ce qui rentre dans les frais incompressibles, (personnel, loyer, etc) et la volonté de l'équipe en place. Pour changer du cinéma, je vais citer un autre lieu qui fait du spectacle vivant "Aux petits Joueurs". Le repas doit être vers 15€ avec 1/4 de vin, la bière est à 2-3 €. C'est pourtant Paris Belleville et le spectacle est DANS le repas. Il y a un passons la monnaie, mais donne qui veut.

Le Lucernaire est dans un quartier on va dire plus "chic" et les tarifs ne sont pas les mêmes. Le repas doit être vers 15-20 € avec vin, mais ils ont "les pâtes du jour" à 8€, des salades complètes, etc... Si on suit les promos consommation, c'est dans des prix très acceptable (le demi est à 2€50).

Citation:
Il est normal que nous ne soyons pas d'accord, car justement je voulais souligner qu'il n'existe pas un public "global" avec la même exigence, les mêmes besoins, mais différents publics.


Mais je ne dis pas le contraire et ma remarque s'appliquait à un public et à une demande qui existe bel et bien. Et pas à un public de bobos... Je souhaite que de tels lieux exitent aussi pour le cinéma plus généraliste.

Citation:
Le "topic" le plus visité ici-même, et de très loin, concerne Disney-Village avec Mickey !


Que des exploitants qui ont des envies crèent un lieu de culture global adapté au cinéma populaire ....

Citation:
Et quant aux salles parisiennes, c'est "UGC-Ciné-Cité" des Halles, encore un autre genre d'animal, qui est toujours en tête des fréquentations. Malgré un laissez-aller complet de la part de l'exploitant.


Mais là on est dans le rendement à fond, c'est l'usine à rêves ...

Citation:
J'ai donc du mal à croire que le "peuple" demande de la culture véritable.... Ce n'est que mon point de vue, bien entendu.

Qui a parlé de "peuple" et d'abord qu'est-ce que le peuple ? Mon propos tenait en une certaine catégorie de ciné-spectateurs ou spectateurs en général, lassés des usines à rêves et qui veulent se faire une sortie globale.

Je vois chaque soir des chômeurs ou des étudiants qui viennent "se faire une soirée" pour se changer de la morosité ambiante. Certains préfèrent ça que de jouer au Rapido ou au PMU. Encore faut-il leur en offrir la possibilité, voila !
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Louis Sidney



Inscrit le: 29 Juil 2009
Messages: 522
Localisation: Paris Nord

MessagePosté le: Ven 23 Sep 2011 18:40    Sujet du message: Répondre en citant

LenKinap a écrit:
Que des exploitants qui ont des envies crèent un lieu de culture global adapté au cinéma populaire ....
(...)
Qui a parlé de "peuple" et d'abord qu'est-ce que le peuple ? Mon propos tenait en une certaine catégorie de ciné-spectateurs ou spectateurs en général, lassés des usines à rêves et qui veulent se faire une sortie globale.


Peuple, populaire, sont des termes voisins. Vous aviez parlé de cinéma populaire, et je remarque qu'un tarif populaire veut-dire peu élevé, alors qu'un film populaire va se vanter d'avoir un budget pharaonique, n'est-ce pas ? Alors, oui, ça n'a pas beaucoup de sens.

Tout comme le 3D est un procédé gratuit (quant à sa valeur artistique) qui n'est pas gratuit (quant à la tarification)...

Qu'est-ce que le peuple ? D'accord avec vous, bonne question. J'avais parlé de MK2, parce que Karmitz avait mis au programme du premier "14 Juillet" LE COURAGE DU PEUPLE; il a raconté lui-même comment la librairie qu'il y avait créée avait été vandalisée par les "clients" (avides de culture ?).

Je ne sais pas faire la différence entre qui est "peuple" et qui ne l'est pas. Je fréquente l'"usine à rêves" (un terme qui a été inventé plutôt pour les studios hollywoodiens) des Halles pour des raisons de facilité d'accès, et aussi l"Espace-St-Michel" qui est underground. Voilà.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Adresse AIM
LenKinap



Inscrit le: 17 Déc 2002
Messages: 636

MessagePosté le: Ven 23 Sep 2011 21:25    Sujet du message: Répondre en citant

[quote="Louis Sidney"]
LenKinap a écrit:
Que des exploitants qui ont des envies crèent un lieu de culture global adapté au cinéma populaire ....

Bonsoir,

J'ai écrit que des lieux pour du cinéma A&E de ce type existent, avec des possibilités d'abonnement et des tarifs préférentiels. Et qu'il restait à faire ça sur du cinéma dit (e je souligne dit) "populaire (terme anglais mainstream).


Citation:
Peuple, populaire, sont des termes voisins. Vous aviez parlé de cinéma populaire, et je remarque qu'un tarif populaire veut-dire peu élevé, alors qu'un film populaire va se vanter d'avoir un budget pharaonique, n'est-ce pas ? Alors, oui, ça n'a pas beaucoup de sens.


C'est exact, mais les salles qui ciblent ce public ont des lieux de convivialité (donc ma formule "tout en un") qui sont purement des pompes à fric. Le reste, les budgets sont un autre point et s'il suffisait de coller du pognon pour réussir un film ... Un film A&E ne se rentabilise pas sur la même base d'entrées (souvent)

Tout comme le 3D est un procédé gratuit (quant à sa valeur artistique) qui n'est pas gratuit (quant à la tarification)...

Citation:
Qu'est-ce que le peuple ? D'accord avec vous, bonne question. J'avais parlé de MK2, parce que Karmitz avait mis au programme du premier "14 Juillet" LE COURAGE DU PEUPLE; il a raconté lui-même comment la librairie qu'il y avait créée avait été vandalisée par les "clients" (avides de culture ?).


Faux prétexte pour moi. Je le vois au Lucernaire et ça se passe très bien. Que ce soit rentable est une autre question, mais c'est la politique du lieu qui veut ça et qui s'y tient ! MK2 a bien viré de bord, c'est une évidence.

Citation:
Je ne sais pas faire la différence entre qui est "peuple" et qui ne l'est pas. Je fréquente l'"usine à rêves" (un terme qui a été inventé plutôt pour les studios hollywoodiens) des Halles pour des raisons de facilité d'accès, et aussi l"Espace-St-Michel" qui est underground. Voilà.


C'est très bien de voir ça ainsi, mais elle se fait dans la pratique. Vous programmez un film A&E dans la grande salle du Normandie, vous allez voir. De même, vous passez "La Guerre des boutons N°22" au Lucernaire, il n'y aura pas grand monde. Donc il y a une sélection (que je déplore) et des lieux privilégiés pour une "cible clientèle". Le monde est ainsi fait. Pour revenir au sujet, je pense que de vrais lieux de convivialités (et pas des pompes à fric) sont à créer pour un cinéma dit "populaire" comme il en existe pour un cinéma plus "élitiste".

Je ne suis pas politiquement-correct et je le sais, mais il ne faut pas nier l'évidence.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Louis Sidney



Inscrit le: 29 Juil 2009
Messages: 522
Localisation: Paris Nord

MessagePosté le: Ven 23 Sep 2011 22:24    Sujet du message: Répondre en citant

S'il faut absolument parler du "Lucernaire", et hors cinéma, alors il faut tout de même dire que Claire Elzière y chante dimanche à 19 heures.
Smile
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Adresse AIM
LenKinap



Inscrit le: 17 Déc 2002
Messages: 636

MessagePosté le: Ven 23 Sep 2011 22:59    Sujet du message: Répondre en citant

Louis Sidney a écrit:
S'il faut absolument parler du "Lucernaire", et hors cinéma, alors il faut tout de même dire que Claire Elzière y chante dimanche à 19 heures.
Smile


Et que c'est très très bien !!! Nous l'avons vu dimanche dernier après notre cabaret et c'est fantastique.

http://www.claireelziere.com/

En plus, il y a mon copain Dominc Cravic qui l'accompagne souvent.

On est HS, mais elle ne fait plus que deux dimanches.

C’est un spectacle fin, pétillant d'intelligence et d'humour. Claire Elzière est un oiseau rare.. Et a des tarifs très accessibles, 10 à 15 €.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Louis Sidney



Inscrit le: 29 Juil 2009
Messages: 522
Localisation: Paris Nord

MessagePosté le: Sam 24 Sep 2011 0:39    Sujet du message: Répondre en citant

Alors là, nous sommes tout à fait d'accord. Je l'ai vue chanter Pierre Louki (et chanter avec ce dernier) maintes fois. Elle est exceptionnelle.
_________________
Le cinéma, c'est un sport. (Georges Méliès)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Adresse AIM
LenKinap



Inscrit le: 17 Déc 2002
Messages: 636

MessagePosté le: Sam 24 Sep 2011 4:43    Sujet du message: Répondre en citant

Tout à fait. Et bien plus connue à l'étranger qu'en France, elle tourne sur le Japon bientôt.

Si je prends l'exemple du Lucernaire, c'est que je le vis presque de l’intérieur depuis juin et j'admire le courage de l'équipe qui l’anime. Car c'est un vrai lieu multi-culturel et que j'aime bien ça. Alors tout n'est pas parfait (nous tournons le cabaret le 9 en HD et question place c'est "sportif"), les salles de cinéma doivent recevoir un upgrade évident. Mais beaucoup de choses arrivent.

Si vous y croisez au bar ou au restaurant des gens assez louches souvent par 8, c'est nous ça !
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Silver Screens Index du Forum -> Medias Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com