Index Silver Screens
Silver Screens - Le forum
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   ConnexionConnexion 

Obturateurs

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Silver Screens Index du Forum -> Technique générale
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Philippe Laude
Invité





MessagePosté le: Mar 16 Mar 2004 16:41    Sujet du message: Obturateurs Répondre en citant

quelqu'un (Lenkinap?) peut-il me renseigner sur les rendements respectifs des différents types d'obturateur (à disque, tronconique, à tambour, etc.) sur les projecteurs 35mm?

Merci.
Revenir en haut de page
LenKinap



Inscrit le: 17 Déc 2002
Messages: 662

MessagePosté le: Mar 16 Mar 2004 17:12    Sujet du message: Re: Obturateurs Répondre en citant

Philippe Laude a écrit:
quelqu'un (Lenkinap?) peut-il me renseigner sur les rendements respectifs des différents types d'obturateur (à disque, tronconique, à tambour, etc.) sur les projecteurs 35mm?


Bonjour Philippe,

Je n'ai pas ça (chiffré s'entend) sous la main, mais je peux faire des recherches dans mes vieux documents. Je pense avoir encore un papier de la CST (réalisé avec Philips); ils avaient fait une petite étude au moment de la sortie du FP20-S (sans obturateur, à lampe pulsée) entre différents types d'obturateurs (boisseau, disque, cônes, etc...) et leur système.

Je me souviens aussi d'une étude de la NIKFI (années 60 aussi) pour la sortie d'un appareil similaire en URSS où un long paragraphe était consacré à l'évolution des rendements en fonction du type d'obturateur.

Je regarde ça d'ici à la fin de la semaine et si j'ai encore les documents je poste les articles ici.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Dominique



Inscrit le: 17 Déc 2002
Messages: 355
Localisation: Banlieue ouest Paris

MessagePosté le: Mar 16 Mar 2004 17:54    Sujet du message: Répondre en citant

Ah le FP20 et sa lampe pulsant 24 fois par seconde au rythme de la croix de Malte...

L'ennui c'est que la balance des couleurs était pas terrible, la puissance le réservait à des petites salles, par contre le projecteur était compact.

J'ai une petite anecdote au sujet de ce projecteur, que l'on m'a raconté à l'époque, lors de la visite de la cabine du Monte-Carlo sur les champs-élysées, qui était équipé de ce genre de projecteur... Ma mémoire étant ce qu'elle est certains détails sont peut-être faux, mais l'histoire est en gros telle qu'on me l'a racontée.

Lorsque Philips a mis au point ce projecteur, les services techniques étaient dans la région du Mans, et pour tester "en vraie grandeur" ce projecteur, on avait proposé à un cinéma du centre-ville de lui en installer une paire.
Installation, mise au point, et au bout de quelques jours : panne. On rembourse, on démonte tout, on reteste, on réinstalle, ça remarche... au bout de quelques jours : panne. On rembourse, on démonte tout, on reteste, on réinstalle, ça remarche... et ainsi de suite... L'exploitant s'énerve, les techniciens s'arrachent les cheveux... Jusqu'au jour où un technicien rentrant chez lui en voiture dans la région du Mans où il y avait de grandes exploitations maraîchères, voit que l'on arrosait les champs. Tilt!
Les lampes pulsées étaient placées dans un flux d'eau de refroidissement, avec une sécurité éteignant la lampe en cas de pression trop faible... Certains jours de gros arrosages, l'eau de la ville descendait sous la pression limite et la projection cessait...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
cinemascope



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 57
Localisation: Villeurbanne

MessagePosté le: Mer 17 Mar 2004 8:54    Sujet du message: Répondre en citant

Very Happy Very Happy
Bonjour !

Dans le Vivier les chiffres sont donnés, mais attention, il s'agit de mesures faites avec une pondération tenant compte de la persistance rétinienne. Je me souviens que le plus mauvais est l'obturateur à boisseau et le meilleur le tronc-conique double vitesse.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
LenKinap



Inscrit le: 17 Déc 2002
Messages: 662

MessagePosté le: Jeu 18 Mar 2004 9:14    Sujet du message: Répondre en citant

cinemascope a écrit:
Dans le Vivier les chiffres sont donnés, mais attention, il s'agit de mesures faites avec une pondération tenant compte de la persistance rétinienne. Je me souviens que le plus mauvais est l'obturateur à boisseau et le meilleur le tronc-conique double vitesse.


Bonjour,

Après avoir cherché, mes vieux documents techniques ne sont plus sur Paris (la place !!!). S'il vous était possible de donner à Philippe ce passage du Vivier, ce serait très sympathique Wink
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
cinemascope



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 57
Localisation: Villeurbanne

MessagePosté le: Jeu 18 Mar 2004 14:49    Sujet du message: Répondre en citant

Very Happy
Bonjour !

Voici les chiffres cités dans le Vivier ; ils ont été obtenus avec un photomètre à équilibre visuel (c'est à dire qu'il tient compte du phénomène de persistance rétinienne, c'est pour cela que l'on obtient des chiffres supérieurs à 50 %) et en prenant plusieurs types de projecteurs :
Tambour : 45 %
Plan bipale : 50 %
Tronc conique : 55 %
Double vitesse : 60 %
Ces rendements sont le quotient de l'éclairement en marche par l'éclairement à l'arrêt.
Bien entendu, sur un plan strictement physique, 50 % est une limite !

A votre disposition pour plus de précisions Idea Very Happy Very Happy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
LenKinap



Inscrit le: 17 Déc 2002
Messages: 662

MessagePosté le: Jeu 18 Mar 2004 15:21    Sujet du message: Répondre en citant

cinemascope a écrit:
Very Happy
Bonjour !

Voici les chiffres cités dans le Vivier ; ils ont été obtenus avec un photomètre à équilibre visuel (c'est à dire qu'il tient compte du phénomène de persistance rétinienne, c'est pour cela que l'on obtient des chiffres supérieurs à 50 %) et en prenant plusieurs types de projecteurs :
Tambour : 45 %
Plan bipale : 50 %
Tronc conique : 55 %
Double vitesse : 60 %
Ces rendements sont le quotient de l'éclairement en marche par l'éclairement à l'arrêt.
Bien entendu, sur un plan strictement physique, 50 % est une limite !


Merci pour ces valeurs ! J'étais persuadé que le rendement d'un obturateur à tambour était encore inférieur à cela, ça remet les choses en place.

Du temps des arcs charbon, ce n'était pas un si mauvais système d'obturation. Se souvenir des Cinemeccanica V-10 qui étaient de très bonnes machines, robustes et assez lumineuses si l'on couplait avec la Super Zenith 450 du même fournisseur. C'est vrai qu'avec des lanternes plus "modernes", on a eu quelques problèmes avec ce type de machines. Cela explique leur disparition très rapide au moment des conversions au xénon...
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Glaz



Inscrit le: 24 Jan 2003
Messages: 4
Localisation: Belgique

MessagePosté le: Ven 19 Mar 2004 10:14    Sujet du message: Obturateurs Répondre en citant

Merci beaucoup Messieurs.

Philippe
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
cinemascope



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 57
Localisation: Villeurbanne

MessagePosté le: Ven 19 Mar 2004 12:24    Sujet du message: Répondre en citant

Pour ce qui concerne l'obturateur à tambour (ou à boisseau selon certaines sources !), je crois que ce qu'on lui reproche le plus est son manque de luminosité et sa tendance au filage sans pour autant qu'il soit déréglé !
En fait, comme LenKinap le fait judicieusement remarquer, ses performances peuvent être accrues avec une lanterne permettant un éclairage ad hoc : l'inclinaison des rayons lumineux doit jouer pour beaucoup dans son rendement et son filage "naturel" (voir les schémas dans le Vivier)... Idea
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
LenKinap



Inscrit le: 17 Déc 2002
Messages: 662

MessagePosté le: Ven 19 Mar 2004 14:10    Sujet du message: Répondre en citant

cinemascope a écrit:
Pour ce qui concerne l'obturateur à tambour (ou à boisseau selon certaines sources !), je crois que ce qu'on lui reproche le plus est son manque de luminosité et sa tendance au filage sans pour autant qu'il soit déréglé !
En fait, comme LenKinap le fait judicieusement remarquer, ses performances peuvent être accrues avec une lanterne permettant un éclairage ad hoc : l'inclinaison des rayons lumineux doit jouer pour beaucoup dans son rendement et son filage "naturel" (voir les schémas dans le Vivier)... Idea


Bonjour,

C'est effectivement plus une question d'optimisation entre l'obturateur du chrono et le design de la source lumineuse. En simplifiant un peu, on peut dire que les obturateurs côniques sont "optimisés" pour fonctionner avec des lanternes dont le miroir est placé assez "court", ce qui est le cas des lampes modernes horizontales.

En revanche, les chronos à obturateurs à tambour ou à disque étaient (et restent) optimisés pour des lanternes dont le miroir est placé "loin", ce qui était le cas des lanternes à arc.

Vers la fin des années 70, les anglais du Leicester Square avaient de magnifiques V10. Ils ont choisi de changer les Super Zenith 450 pour des Morganite Xénon et ils n'ont jamais retrouvé la qualité de projection des anciennes lanternes (filage, baisse de la lumisoté mesurée). Bilan: les V-10 ont été changés !
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Silver Screens Index du Forum -> Technique générale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com