Index Silver Screens
Silver Screens - Le forum
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   ConnexionConnexion 

le metier de projectionniste encore pour longtemps?
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Silver Screens Index du Forum -> Le coin des projectionnistes
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
remy
Invité





MessagePosté le: Sam 25 Sep 2004 11:16    Sujet du message: le metier de projectionniste encore pour longtemps? Répondre en citant

Bonjour a tous!
Il y a une question que je me pose et dont je suis certainement pas le seul est la suivante :
Que va devenir le métier d'opérateur projectionniste quand arrivera le numérique? Rolling Eyes
Revenir en haut de page
Invité






MessagePosté le: Lun 27 Sep 2004 7:21    Sujet du message: Répondre en citant

Ils y en aura toujours mais beaucoup moins ,et le boulot changera ,il ressemblera au boulot des multiplexe ultra moderne de maintenant (exemple les multiplexe gaumont avec plateux sans fin et demarrage automatique par ordinateur).
Revenir en haut de page
andreric



Inscrit le: 07 Mar 2005
Messages: 7

MessagePosté le: Lun 07 Mar 2005 19:22    Sujet du message: Répondre en citant

Je pense que vous avez encore de belles années d'exploitation traditionnel.

Pour ma part je pense que je serais en retraite de mon metier de technicien Very Happy Very Happy

Pour la suite, il y aura toujours des projectionnistes, mais le métier
changera, voila déja 8 ans on me disait oh dans 5 ans fini la pellicule, et vu à la vitesse ou bouge la profession, prenons simplement l'exemple des led rouge, il auras fallu pas moins de 9 ans pour que tout le monde soit au même diapason, alors imaginez le numérique, rien que le prix du projecteur digital va en rebuter plus d'un, et n'oublions pas que nous continuons à construire des multiplexe neuf, pas pour les mettrent au rencard dans 10 ans.

Ceci dit ça arrivera, dans combien de temps seul les américains le savent car malheureusement tout vient d'eux, et se sera certaineùent eux qui nous l'imposerons dans les prochaines années.

Cordialement
andré
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ArtisteSMG



Inscrit le: 22 Oct 2005
Messages: 26
Localisation: France

MessagePosté le: Sam 22 Oct 2005 16:22    Sujet du message: Répondre en citant

Je suis tout a fait d'accord avec toi, l'arrivée du numérique et de la HD n'est pas pour maintenant !!!!!!!!!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
proj



Inscrit le: 01 Aoû 2006
Messages: 203
Localisation: Lille

MessagePosté le: Mar 01 Aoû 2006 14:10    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne suis pas vraiment d'accord avec vous messieurs. Je suis projectionniste pour Kinepolis et voilà ce qui nous claque dans les pattes :

Voici l'extrait du communiqué de presse Kinepolis group suite à la numérisation de l'intégralité de leurs salles en Belgique :

"Kinepolis Group et Technicolor Digital Cinema de Thomson ont conclu un accord stratégique portant sur le déploiement à grande échelle du cinéma numérique en Europe. Technicolor Digital Cinema va installer des projecteurs 2K Barco à technologie DLP Cinema TM dans les 130 salles de cinéma de Kinepolis Group en Belgique. Environ la moitié d’entre elles, dont les huit salles du tout nouveau complexe Kinepolis qui a ouvert ses portes aujourd’hui à Bruges, seront d’ores et déjà équipées de systèmes de cinéma numérique d’ici le début 2007. Les autres salles Kinepolis en Belgique suivront dans le courant de l’année 2007.

En Europe, Kinepolis Group joue depuis des années déjà un rôle précurseur en matière de cinéma numérique. Aujourd’hui, les spectateurs de Kinepolis peuvent profiter des avantages du « High Definition Digital Cinema » (HDDC) dans pas moins de 21 salles (13 en Belgique, cinq en France et trois en Espagne). La numérisation de l’ensemble des complexes en Belgique sera terminée d’ici la fin de l’année 2007 grâce à l’accord conclu avec Technicolor Digital Cinema de Thomson. Toutes les salles seront équipées de projecteurs HD de Barco.
Kinepolis Group est la première entreprise d’Europe à conclure un tel accord stratégique avec Technicolor Digital Cinema. Le groupe devient ainsi le numéro 1 mondial en termes de projection numérique, avec le nombre le plus élevé de salles numériques en gestion propre. Proportionnellement, Kinepolis Group présente la part la plus élevée de salles numériques par rapport au nombre total de salles par complexe.

Le cinéma numérique est ce qui se fait de mieux en matière de son et d’image au cinéma. Par rapport à un film 35 mm traditionnel, le cinéma numérique offre une qualité d’image exceptionnelle, des sous-titres parfaits et une amélioration des couleurs. La technologie numérique se distingue également par une meilleure préservation de la qualité à plus long terme. Le film est projeté sur écran à l’aide d’un serveur informatique et d’un projecteur numérique. Peu importe que le film soit projeté une fois ou mille fois. La qualité reste irréprochable parce qu’aucune usure n’intervient, contrairement au film 35 mm classique."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mikes



Inscrit le: 14 Mar 2004
Messages: 379
Localisation: Disneyland "Resort" Paris

MessagePosté le: Mar 01 Aoû 2006 21:03    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Le cinéma numérique est ce qui se fait de mieux en matière de son et d’image au cinéma. Par rapport à un film 35 mm traditionnel, le cinéma numérique offre une qualité d’image exceptionnelle, des sous-titres parfaits et une amélioration des couleurs. La technologie numérique se distingue également par une meilleure préservation de la qualité à plus long terme. Le film est projeté sur écran à l’aide d’un serveur informatique et d’un projecteur numérique. Peu importe que le film soit projeté une fois ou mille fois. La qualité reste irréprochable parce qu’aucune usure n’intervient, contrairement au film 35 mm classique


Mais comme pour les DVD aujourd'hui, la qualité va dépendre de la manière dont le film aura été numérisé (pour ceux non tournés en numérique)... Une numérisation dégueulasse et ça sera pas mieux qu'une copie usée Sad
Par contre pour le son ce sera pas un mal, je constate de plus en plus de "sauts de la piste digitale" dans les films ces derniers temps, et ce dès la première semaine d'exploitation. Ils fabriquent des copies au rabais que ça m'étonnerait pas...
_________________
www.imaxdmr.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
proj



Inscrit le: 01 Aoû 2006
Messages: 203
Localisation: Lille

MessagePosté le: Mar 01 Aoû 2006 21:31    Sujet du message: Répondre en citant

Entièrement d'accord avec vous. Ce communiqué de presse n'a qu'une dimension commerciale et ne prend pas en compte des qualités esthétiques ou artistiques.

Numérique ne rime pas forcément avec qualité irréprochable. Les projections HD d'Oliver Twist, Mission : impossible 3 ou Superman m'ont ENORMEMENT déçu (lumière insuffisante, contrastes faiblards, couleurs fades...).

Concernant les sauts de la piste digitale, vous avez encore une fois parfaitement raison. A l'affiche depuis 3 petites semaines, la piste SRD de Superman returns est HS dans mon complexe... et comme les lecteurs DTS ne fonctionnent pas, il ne reste plus qu'à tourner en SR. Dommage...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Dominique



Inscrit le: 17 Déc 2002
Messages: 355
Localisation: Banlieue ouest Paris

MessagePosté le: Mar 01 Aoû 2006 22:00    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne m'étendrai pas sur le comuniqué de Kinépolis et Technicolor, je les vois mal dire "le numérique c'est dégueulasse et on l'installe dans toutes les salles..."
Je pense que le cinéma est comme beaucoup d'autres choses dans notre univers actuel: on diminue la prestation et/ou la qualité, et ensuite on s'étonne que le client ailles ailleurs ou achètes autre chose...
Je pense aussi que nous comparons des choses peu comparables: copies tirées vite fait d'un côté, transferts vidéo imparfaits de l'autre.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
bilibli



Inscrit le: 10 Déc 2006
Messages: 1

MessagePosté le: Mar 19 Déc 2006 18:30    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour !!

Moi aussi j'envisage un CAP Projectionnistes pour septembre 2007 à l'AFFOMAV.
J'ai commençé les démarches pour trouver un contrat d'apprentissage dans ma régio (Nord Pas de Calais), mais pour le moment, c'est la misère.
Beaucoup refusent le Contrat d'apprentissage parce qu'ils trouvent totalement scandaleux de devoir payer un apprenti. Donc j'ai beaucoup de refus.

Ma première question: Peut on demander à ne pas être rémunéré en gardant le statut d'apprenti ?
Parce que je n'ai pas les moyens ni l'envie de passer par le CNED pour me former.

Ensuite, ils y'a ceux qui clament que le numérique arrive, et donc, qu'ils ne prennent plus d'apprentis car ce serait les envoyer droit dans le mur.

Pour les professionnels: Que diriez vous à des jeunes comme nous, passionnés et plein de bonne volonté face à ce futur changement ?

Merci pour vos futures réponses.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
proj



Inscrit le: 01 Aoû 2006
Messages: 203
Localisation: Lille

MessagePosté le: Mar 19 Déc 2006 21:41    Sujet du message: Répondre en citant

Tu peux leur dire que numérique ou argentique, il y a toujours besoin de techniciens compétents pour gérer la projection. Et que :

1 : Les lampes des projecteurs numériques devront bien être changées à temps et pas forcément par un technicien de maintenance à distance.

2 : Une lampe qui dégaze sur un projecteur digital, ça peut arriver n'importe quand (comme en 35 mm) et là, il faut un technicien sur place sous peine d'avoir une émeute en salle.

3 : Tant que le système d'exploitation numérique fonctionne sur disques durs (et non pas par projection sattelite), il faut quelqun pour créer le show à savoir : importer le film (durée entre 45 minutes et 1H30), importer la clé de lecture, automatiser les opérations et tester le show.

4 : La projection numérique permet de jouer sur un média polyvalent (branchement de consoles de jeux vidéos pour des démonstrations grand public, retransmission de rencontres sportives, viédoprojection pour des séminaires + micros...). C'est la caissière qui s'en occupera ?

5 : A terme, toutes les projections seront lancées depuis Technicolor à Paris ? OK. Mais qui veillera à la bonne réception des shows ? Quid des problèmes de transmission par fibre optique ? Comment seront gérer la création et la diffusion des avants programmes ? Qui interviendra sur des problèmes de son ? C'est le technicien parisien qui viendra faire un reset sur le CP 500 en cas de grésillement ou qui prendra une échelle pour changer une enceinte détériorée ?

6 : en cas de retard (nettoyage de salle à la traîne), l'automatisation des lancements des séances saura-t-elle se montrer maléable face aux réalités du terrain ?

7 : enfin : selon mon expérience, les pannes en numérique sont pour l'instant encore plus fréquentes qu'en 35 mm. De plus, contrairement à l'argentique, il y a un caractère imprévisible dans les pannes numériques qui oblige les opérateurs à une vigilance certaine et une proximité accrue près de leurs machines.

8 : Le 100 % numérique requiert la mort absolue et définitive du support 35 mm à savoir :
- De nombreuses cabines ne peuvent accueillir deux projecteurs (HD et 35) pour des raisons de place. Donc virer le 35 pour la HD revient à dire que l'on tourne l'intégralité de la séance (bandes annonces, pubs et film) en numérique. Or en France, cela n'est techniquement pas possible.
- Contrairement aux USA, de nombreux distributeurs y compris français ne font pas de copies numériques. Faire du 100 % HD revient aujourd'hui (et pour quelque temps encore) à réduire considérablement les capacités de programmation.
- Le dispositif de diffusion par disques durs est très contraignant et nécessite des techniciens compétents pour changer un film HD d'une salle à l'autre. Même en procédant par une centralisation des shows via une diffusion par fibre optique, cela requiert un travail conséquent.

Bref, le numérique arrive c'est vrai. Mais le métier d'opérateur a encore quelques années devant lui. Paradoxalement, les projectionnistes vont accompagner les premiers pas d'une technologie qui arrivera à terme à se passer d'une grande partie des effectifs d'opérateurs...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
LenKinap



Inscrit le: 17 Déc 2002
Messages: 662

MessagePosté le: Mar 19 Déc 2006 21:46    Sujet du message: Répondre en citant

alssnmar a écrit:


Ma première question: Peut on demander à ne pas être rémunéré en gardant le statut d'apprenti ?
Parce que je n'ai pas les moyens ni l'envie de passer par le CNED pour me former.


La réponse se tient dans la convention collective nationale de l'exploitation cinématographique. Voir ce lien:

http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/RechercheSimpleCoco.jsp (livret à rechercher: 3097)

Je cite:

"L'employeur agréé doit :

- verser un salaire à l'apprenti dès le début de l'apprentissage ;

- inscrire l'apprenti dans un C.F.A ;

- faire suivre à l'apprenti tous les enseignements organisés par le C.F.A ;

- assurer dans l'entreprise la formation pratique de l'apprenti ;

- respecter la législation sociale ;

- inscrire l'apprenti à l'examen ;

- prévenir les parents et le directeur du C.F.A en cas de maladie, d'absence... de l'apprenti mineur."


Si vous regardez le site de l'AFOMAV, vous avez toutes les conditions requises pour la rémunération légale (donc obligatoire) des apprentis:

http://www.afomav.asso.fr/capprojap.html

alssnmar a écrit:
Ensuite, ils y'a ceux qui clament que le numérique arrive, et donc, qu'ils ne prennent plus d'apprentis car ce serait les envoyer droit dans le mur.

Pour les professionnels: Que diriez vous à des jeunes comme nous, passionnés et plein de bonne volonté face à ce futur changement ?


Que cela va faire très mal et plus vite qu'on ne le pense. L'apprentissage dans la profession est devenue ces 10-15 dernières années un problème. La réponse qui vous est donnée par de nombreux exploitants est à la fois démagogique (en fait, il considèrent l'apprenti comme un poids mort, mais s'ils tombent sur le bon numéro ils ne se privent pas d'en profiter largement) et lucide pour le numérique. Ce sujet avait déjà été évoqué sur le forum. Je me cite:

"Aux USA, où l'arrivée d'un D-cinéma "pondéral" commence à peine et où les "unions" (syndicats) sont puissants dans l'exploitation, un bras de fer est déjà engagé dans de gros circuits (AMC par ex.). Il y aura toujours un opérateur sur le site à toute heure d'ouverture, mais un seul en poste. A lui d'assurer l'entretien, le montage et la programmation du serveur D-cinéma et a surveiller ... les 15-20 écrans. Ne croyez pas que cela se passera mieux en France pour ce qui est de la perte d'emplois.

Si la distribution a probablement beaucoup à gagner avec ce modèle économique (si la transmission suit et à moyen terme, vu l'investissement), l'exploitation ne manquera pas de tirer son propre bénéfice. Cela passera par une diminution du nombre de postes, comme les plateaux (avec ou sans fin) et les automates l'ont fait dans les années 80-90."


Cela a encore évolué car certains circuits n'utilisent même plus d'opérateurs diplômés, mais font travailler les assistants de direction (sans diplôme aux USA) après une sommaire formation d'une dizaine de jours.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
jean-philippe



Inscrit le: 04 Juil 2004
Messages: 7

MessagePosté le: Mer 31 Jan 2007 15:36    Sujet du message: numérique Répondre en citant

bonjour à tous,
je pense que le débat argentique/numérique est stérile car le cinématographe a toujours été lié à la pelliculle et le cinéma appelé abusivement numérique est tous simplement de la vidéoprojection donc de l'image électronique projetée.
En 2K 4K ou 10000K la vidéo restera toujours de la vidéo.
CQFD.
A bientôt
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
LenKinap



Inscrit le: 17 Déc 2002
Messages: 662

MessagePosté le: Mer 31 Jan 2007 16:20    Sujet du message: Re: numérique Répondre en citant

jean-philippe a écrit:
bonjour à tous,
je pense que le débat argentique/numérique est stérile car le cinématographe a toujours été lié à la pelliculle et le cinéma appelé abusivement numérique est tous simplement de la vidéoprojection donc de l'image électronique projetée.

Bonjour,

Ce n'est pas parce que "ça a toujours été comme ça" que cela ne va pas changer. La définition du terme cinéma est la suivante:

"On nomme cinéma l'art de composer et de réaliser des films destinés à être projetés" Petit Larousse

Une définition plus moderne donne ceci:

"On nomme cinéma une projection visuelle en mouvement, le plus souvent sonorisée"

Notez que cette définition ne parle pas de pellicule, de vidéo ou de tout autre procédé de capture/reproduction d'images en mouvement.

jean-philippe a écrit:
En 2K 4K ou 10000K la vidéo restera toujours de la vidéo.


Soit! Mais cela ne veut pas dire que le métier ne va pas changer ... Je pense que les interrogations sont plus que légitimes.

jean-philippe a écrit:
CQFD.


En êtes vous certain ??? Wink
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
see



Inscrit le: 12 Nov 2005
Messages: 31
Localisation: paris

MessagePosté le: Dim 17 Fév 2008 10:58    Sujet du message: Répondre en citant

hé bien cher CGR par exemple avec leur cabine toute équipé numerique c'est le directeur qui metra sous tension les cabines la programmation des serveur serra géré a la rochelle comme aujourd'hui. donc plus besoin d'operateur ! Laughing
_________________
@ +
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
pradbitt



Inscrit le: 26 Nov 2007
Messages: 52
Localisation: en cabine

MessagePosté le: Dim 17 Fév 2008 11:10    Sujet du message: Répondre en citant

tant que la loi impose la présence d'un opérateur pendant les projections et ceci que soit le support mis en oeuvre il y en aura un minimum...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Silver Screens Index du Forum -> Le coin des projectionnistes Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com