Index Silver Screens
Silver Screens - Le forum
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   ConnexionConnexion 

Le Kinopanorama - Guerre et Paix (fin) - Chptre 12-2

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Silver Screens Index du Forum -> Salles - vos articles
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
LenKinap



Inscrit le: 17 Déc 2002
Messages: 662

MessagePosté le: Mar 06 Sep 2005 13:32    Sujet du message: Le Kinopanorama - Guerre et Paix (fin) - Chptre 12-2 Répondre en citant

"Guerre et Paix (fin)"


Ceci constitue la seconde partie de l'article et traite de l'exploitation de "Guerre et Paix" (Voyna i Mir) au Kinopanorama de Paris et même ailleurs.


1 - 1966 - Les dernières semaines d'attente



En janvier et février 1966, on poursuit "Don Quichotte" en 35mm, puis on passe "Les Insaisissables (agents secrets contre SS)", toujours en 35mm. Mais le 26 avril, on annonce en grand que "par autorisation spéciale et en exclusivité mondiale avec "le Russie" de Moscou et en avant-première de la version française qui ne sera présentée que dans quelques mois sortira le 27 avril "Guerre et Paix" 1ère époque "Le prince André -AUSTERLIZ"




2 - Epoque N°1 - Austerlitz (Le Prince André)

Le film sort donc le 27 avril 1966, seul à Paris en VO et au Kinopanorama. On fait venir Alexis Leonov, le premier homme à avoir marché dans l'espace (dit le piéton de l'espace).



Crédit D Laruelle

Alexis Léonov à Paris


En mai 1966, JP Mauclaire décède sur une plage cannoise suite à un problème cardiaque. Il n'aura donc vu de "Guerre et Paix", qu'il a tant attendu, que l'époque N°1. Il faut rendre hommage au courage de cet homme qui est le véritable créateur du Kinopanorama; lancé très jeune dans le cinéma avec la création du "sulfureux" Studio 28, il a baigné dans toutes les formes de triple-écran ayant existé, allant du triptyque de Gance au Kinopanorama soviétique. Pour la DIC, c'est une perte immense. Ses héritiers décident quand même de continuer, mais - probablement pour régler les frais de succession - ils doivent céder la VF à une autre salle que celle prévue au départ pour assurer la continuation des époques (Le studio de l'Etoile). Gaumont, qui a bien des ennuis pour remplir son gros Gaumont Palace Cinerama prendra le film dés la VF disponible. Ils ont déjà fait du Franco-Russe avec "La nuit des adieux" de J. Dréville et cela n'avait pas si mal fonctionné. Obligatoirement, cela retirera du public au Kinopanorama qui avait l'exclusivité du film signée !



3 - Epoque N°2 - Natacha

Le 21 novembre 1966, la seconde époque est annoncée dans la presse. Elle sortira au Kinopanorama le 24 novembre 1966, toujours en VO et en alternance avec Austerlitz. Peu de temps après, elle sortira de la même façon au Gaumont Palace Cinerama, avec ses 2000 places (2600 si le dernier balcon est ouvert) avec la VF.



Les russes entrent au Gaumont Palace !

4 - Epoque N°3 - Borodino

Borodino sort le 17 mai 1967, au Kino (VO) et au Palace (VF). Pompé par le Palace, le film ne tiendra même pas jusqu'à la sortie du dernier épisode, qui a du retard. Erreur très sérieuse de programmation de la part des héritiers de JP Mauclaire. Il faut combler les trous avec des films comme "Loin du Vietnam" avant la sortie de l'époque N°4. Il a alterné dans des combinaisons avec les époques 1 et 2.




5 - Epoque N°4 - L'année terrible

Finalement, elle sort le 20 janvier 1968 au Kinopanorama, toujours en VO, une journée après la VF qui elle sort au Gaumont Palace. Un comble ! Les contrats doivent être respectés et l'époque 1 et 2 passe quand même au studio de l'Etoile, alors que le Kinopanorama alterne les époques 3 et 4. Les mêmes causes produisant les mêmes effets, le Palace pompe des entrées au Kino et P. Pinton n'a plus aucune confiance dans la succession de M. Mauclaire. Il décide de ne pas renouveler le bail et le Kinopanorana sort de la gestion DIC en octobre 1968.



VF Palace - VO Kinopanorama et reprise 1+ 2 au Studio de l'Etoile

6 - La critique, le public et un bilan

Toutes les époques ont reçu un accueil critique et public remarquable. Voyez les pavés ci-dessous; ils sont le reflet de la réalité critique. La première époque ainsi que la seconde ont considérablement bien marché, faisant plus de 6000 entrées la semaine. La troisième, du fait de la concurrence du Palace a bien démarré, mais est vite tombé vers 3000 spectateurs. Idem pour la quatrième, la concurrence du Gaumont Palace étant très pénalisante. Ce film, de plus, accepte très bien la VF de qualité qui était proposée. De grands noms ont doublé cette version , dont Delphine Seyrig et S Bondartchouck a supervisé toutes les versions doublées. L’œuvre étant multilingue et à 85 % post-synchronisée, la VO n'apporte pas grand chose. Tout juste peut-on dire, sur le DVD, que le doublage français sonne "plus mat" dans les dialogues que la VO. La copie 70 mm aussi d'ailleurs. Mais ce n'est pas si flagrant ! Avec JP Mauclaire aux commandes, les choses auraient peut-être été très différentes, mais que voulez-vous, ainsi va le destin ! Jean-Placide Mauclaire et la DIC laissent en héritage une salle à l'équipement fabuleux, un bilan financier plus qu'honorable. Le coté russe de la salle a permis à un vaste public de découvrir un magnifique cinéma. Si la DIC avait continué, peut-être aurions nous eu "Anna Karenine" (qui sortira en 1968 à l'Ambassade) et d'autres grandes épopées russes. "Guerre et Paix" recevra en 1968 l'Oscar du meilleur film étranger aux Etats-Unis.




Extrait des critiques des Epoques 1 et 3


A bientôt pour la courte période Parafrance, Cinerama et l'agonie UGC/UFIDEX


Crédits Photographiques: Association Triple Ecran, sauf indication contraire DR - Reproduction interdite

_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
amelie mauclaire
Invité





MessagePosté le: Dim 12 Fév 2006 16:52    Sujet du message: remerciement Répondre en citant

je vous remercie d avoir par cet article rendu homage a mon grand- pere ki est bien trop souvent oublier...
Revenir en haut de page
LenKinap



Inscrit le: 17 Déc 2002
Messages: 662

MessagePosté le: Dim 12 Fév 2006 20:23    Sujet du message: Re: remerciement Répondre en citant

amelie mauclaire a écrit:
je vous remercie d'avoir par cet article rendu hommage à mon grand- père qui est bien trop souvent oublié...


Bonsoir Amélie,

Mr Mauclaire est LE créateur du Kinopanorama et il semblait logique de lui rendre cet hommage. Il est vrai que trouver des renseignements sur lui a été très délicat ( si l'on retire son passage au studio 28 ). Il ne faut pas oublier son rôle de patron de presse (le Film Français, c'est lui) et son apport technique (le Cinépanoramic, qui a été mangé par le Cinemascope aussi). Il a été un personnage clé de l'industrie cinématographique très jeune et ce jusqu'à sa mort. A titre personnel, je lui dois d'avoir découvert un certain cinéma soviétique, qui est loin d'être le plus mauvais. Une autre personne a écrit quelques passages sur lui, c'est Jean DEVAIVRE (remonteur des films triple-écran) dans son livre "Action !". Des autres personnes qui ont travaillé à la DIC, il de doit plus rester que Bruno DJARDALI (chef de cabine) qui soit encore de ce monde...


1978 - Bruno Djardali charge Pharaon sur un V10


Pierre PINTON n'est que le re-créateur de la salle et n'a été impliqué DIRECTEMENT dans cette aventure que de 1974 à 1991. Pendant toute la gestion de la DIC, de Parafrance, de Cinerama ou d'UGC, son apport n'a été que très discret pour ne pas dire nul.

Nous possédons l'ensemble des correspondances échangées entre JP Mauclaire et P Pinton au moment de la création de la salle et au début de son exploitation.

JP Mauclaire et Tilda Thamar

kinopanorama@free.fr
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
LenKinap



Inscrit le: 17 Déc 2002
Messages: 662

MessagePosté le: Lun 07 Sep 2009 22:41    Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir,

Juste une petite mise à jour. Les négatifs originaux (en 70mm) de "Guerre & Paix" sont maintenant retrouvés, consolidés et stockés de façon appropriée par GosFilmoFond. La bande son originale est également stockée, bien meilleure que celle - qui n'était qu'un duplicata de troisième génération - qui a servi pour de DVD Ruscico. Elle semble être du même niveau que les copies originales sorties dans les années 60, sans grosse perte de magnétisation mais avec un peu de souffle (typique des studios MosFilm avec leur vieille console LOMO). Donc TOUS les éléments sont présents, donnés en bon état, pour envisager un retirage au format original.

Il reste à finaliser la partie financière (MosFilm n'étant pas riche, riche), mais un accord de partenariat international est en voie de finalisation pour sauver cette œuvre dans le format, à la longueur et avec le son VOULU par son réalisateur. Les Russes commencent juste à percevoir la grandeur de leur cinéma, mais "Guerre et Paix" est hors de portée - en terme financier - de ce que peut faire MosFilm ou le Ministère de la Culture de Russie. Donc un appel a été lancé et reçu de la part de partenaires "privés" pour lui assurer un avenir pour quelques dizaines d'années et lui redonner sa splendeur. Plus de deux ans de travail de fond ...

Je compte - étant l'initiateur de cette tentative de reconstitution - me rendre à Moscou en Octobre, ce qui sera l'occasion de documenter ces studios et quelques salles rares en terme d'équipement (Le Krugorama, le feu- "Russie" qui va disparaitre sous peu et d'autres). C'était mon avant dernier but cinématographique, avec une projection de vrai Kinopanorama dans de bonnes conditions.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Dominique



Inscrit le: 17 Déc 2002
Messages: 355
Localisation: Banlieue ouest Paris

MessagePosté le: Mar 08 Sep 2009 23:50    Sujet du message: Répondre en citant

Enfin une bonne nouvelle.

On continue à jouer au loto...

PS : J'ai relu ces derniers jours, toujours avec beaucoup de plaisir l'ensemble de la "saga" Kino. Je ne trouve pas le dernier chapitre...
Sénilité ? Problème technique ? Choix de retrait ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Fourvin



Inscrit le: 11 Sep 2003
Messages: 90
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer 09 Sep 2009 0:43    Sujet du message: Répondre en citant

Oui, une bonne nouvelle et qui fait rêver Smile

Si tu veux te servir du forum comme blog de voyage, tu auras un lectorat attentif et passionné !
_________________
Vincent
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
LenKinap



Inscrit le: 17 Déc 2002
Messages: 662

MessagePosté le: Mer 09 Sep 2009 18:26    Sujet du message: Répondre en citant

Dominique a écrit:
Enfin une bonne nouvelle.

On continue à jouer au loto...

PS : J'ai relu ces derniers jours, toujours avec beaucoup de plaisir l'ensemble de la "saga" Kino. Je ne trouve pas le dernier chapitre...
Sénilité ? Problème technique ? Choix de retrait ?


La fin avait été écrite et puis j'ai eu un crash de disque. Mais pas de sauvegarde faite, juste ce qui a été repris par la Misssion Historique de la ville de Paris. Mais je vais le terminer quand les choses seront possibles. Les problèmes de droits étaient réglés, mais j'ai du rescan à faire ...

"Guerre et Paix" est effectivement une très bonne nouvelle, sachant que c'est bien le o-neg et le o-sound qui sont revenus en Russie. Le mic-mac entre Kiev et Moscou a été résolu de la même façon que la sortie du coffre-fort du dernier film du grand Serge Bondartchouk détenue en Italie, "Le Don paisible" finalement sorti en ... 2006.

La restauration pour le DVD Ruscico de Guerre et Paix (en 35 scope /Dolby numérique) n'a pas excédé 80 000 US $, mais à l'échelle actuelle de Mosfilm ... c'est énorme. C'est bien beau d'avoir du patrimoine, il faut les sous pour le maintenir visible. Quand la seconde restauration pour le DVD a été effectuée, peu de gens ont compris que ce film était - à cette époque - considéré mort, car les studios ne possédaient plus que des duplicatas 35mm, des copies d'archive 35/70mm, des copies Sepmag du son mais RIEN des éléments originaux.

Et on peut voir des copies en salle, visionner l'œuvre à la télé, en DVD il n'en reste pas moins vrai que si on a plus les éléments d'origine exploitables, le film est MORT. Et les soviétiques ont un patrimoine immense en 70mm qui va se perdre faute de moyens: il ne faut pas que "Guerre et Paix", avec ses qualités nombreuses et ses quelques défauts soit dans le lot, car c'est un œuvre unique en son genre, d'une ampleur qui ne pourra probablement jamais plus être atteinte.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Silver Screens Index du Forum -> Salles - vos articles Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com